Joli sourire : l’importance d’aller régulièrement chez le dentiste

joli Sourire entretrien Dentiste
Il se perd aujourd’hui, dans les pays développés, davantage de dents par maladie parodontale (parodontopathie-déchaussement dentaire) que par la carie dentaire proprement dite.

En dehors de leur évidente mise à contribution lors de chaque repas, notre bouche et nos dents ont un rôle majeur dans notre façon de nous exprimer. C'est un outil de communication : elles servent à sourire, exprimer, séduire et, plus rarement, à nous défendre en mordant. C'est pourquoi leur entretien régulier est un acte capital.

De plus, une mauvaise santé bucco-dentaire peut avoir une répercussion sur le fonctionnement cardiaque (valvules) ainsi que des complications d'ordre ORL, ophtalmologique, cutané, capillaire et musculaire.

Le développement de la prévention, l'amélioration de l'hygiène bucco-dentaire, soutenue par l'impact publicitaire concernant la consommation des dentifrices, ont amélioré la santé dentaire des français.

Dans le même temps, le niveau des connaissances scientifiques et la technologie dentaire ont fait d'immenses progrès.

Une révision indispensable

On peut maintenant prolonger des dents qui auraient été extraites il y a dix ou vingt ans, grâce aux techniques appropriées de soins de gencives, de régénération osseuse et de prothèse dentaire.

Cependant, devant la maladie dentaire et parodontale, certains problèmes demeurent. Le patrimoine génétique de chacun fait qu'à l'instar des yeux, des oreilles, des cheveux, la nature a fait certains d'entre nous plus fragiles que d'autres. C'est la raison pour laquelle il est impératif de faire contrôler l'état dentaire de toute la famille au moins une fois par an.

Faire contrôler ses dents régulièrement, c'est se donner les moyens de dépister et de soigner le mal dès son origine. C'est se mettre à l'abri de l'urgence, de la douleur et de l'inconfort. C'est également augmenter sa sécurité et son bien-être en préservant un précieux capital naturel.

Lors des contrôles réguliers, le praticien examine les dents, une par une, sur toutes leurs faces visibles, ainsi que la gencive qui les soutient. Il procède le plus souvent à un nécessaire détartrage. Même en l'absence de signes négatifs, un examen radiographique complémentaire fournit de précieuses informations :

  • sur l'existence de caries invisibles à l'œil du fait de la profondeur de leur emplacement,
  • sur l'existence d'un signe d'infection chronique ou d'un kyste situé sous ou entre les racines d'une dent sur l'absence de l'os à certains endroits indiquant un déchaussement (maladie parodontale,
  • sur la plus ou moins bonne adaptation d'une prothèse (bridge ou couronne),
  • sur la perte d'étanchéité,
  • d'une obturation (amalgame).

Quel intervalle de temps doit séparer deux contrôles dentaires ?

On recommande un contrôle annuel en moyenne. Cependant, en fonction de chacun, de sa susceptibilité à avoir des caries, du nombre, de l'importance et du type de prothèse portée, cette durée peut être réduite ou au contraire allongée si, par exemple, le dernier contrôle n'a rien décelé.

Malgré tout, une situation d'urgence peut se déclarer spontanément ou sous l'influence d'un choc extérieur. La solution consiste alors à consulter le chirurgien dentiste dans les plus brefs délais.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.