Le doublement des gencives de bébé : qu’est-ce que c’est ?

Doublement Gencive Bébé
Si vous constatez que les gencives de bébé se mettent à gonfler, pas de panique, c’est juste le signe que ses premières dents ne vont pas tarder à apparaître. C’est une étape qui entraîne aussi un syndrome douloureux, mais qui est immuable. Comment cela s’explique-t-il et quels sont les moyens de le soulager, c’est ce que nous allons vous expliquer.

Doublement des gencives de bébé : qu’est-ce que c’est ?

Quand les gencives de bébé commencent à doubler de volume, qu’elles sont douloureuses, voire parfois tuméfiées, c’est que ses dents ne vont pas tarder à sortir. Les gencives qui sont habituellement roses et lisses, deviennent rouge vif et enflent, c’est un phénomène tout à fait normal et sans gravité. C’est le symptôme associé à la poussée dentaire. Si c’est très bénin, cela reste pénible parce que c’est douloureux pour le bébé.

Douleur Dent Bébé
© Istock

Il est souvent associé à d’autres syndromes :

  • Une salivation plus importante
  • Bébé a tendance à mettre les objets dans sa bouche et à se mordiller les doigts
  • Ses joues peuvent rougir, parfois seulement du côté de la poussée dentaire
  • Il pleure plus souvent et plus irritable, c’est l’effet de la douleur qui accompagne ce gonflement
  • Il a du mal à s’endormir ou se réveille souvent durant la nuit
  • Vous notez qu’il a moins d’appétit

Parfois ces signaux sont isolés et bébé ne présente pas forcément l’entièreté de ce tableau clinique.

La cause du gonflement de gencives

Dans tous les cas, la cause de cette gencive qui a doublé de volume, ce sont les dents de lait qui commencent à sortir. Ce gonflement disparait ensuite naturellement comme les douleurs qui entrainent la poussée dentaire.

Pour vous éclairer un peu voici quelques repères : les incisives centrales de la mâchoire inférieure sont les dents de lait qui poussent en premier, autour de 5 mois le plus souvent. Ensuite ce sont les incisives de la mâchoire inférieure qui apparaissent. Les incisives latérales commencent à percer généralement entre 9 et 13 mois, puis arrivent, les canines entre 16 et 17 mois, pour finir avec les molaires entre 13 et 33 mois. En deux ou trois ans, bébé a toutes ses dents de lait. Toutefois il n’y a pas d’âge réel pour les premières dents en particulier, si entre 4 et 5 mois, aucune dent n’est sortie ce n’est pas un problème, si les dents sont plus précoces, c’est la même chose. Il arrive que certains nourrissons naissent avec une dent, c’est surprenant, mais ça n’a rien d’inquiétant. Dans le cas d’autres enfants, la première dent attend un an avant de sortir.

Cependant, à partir de 18 mois, il est conseillé de consulter un dentiste si bébé n’a encore aucune dent ou de demander conseil à votre pédiatre.

Quel traitement envisager et comment soulager l’enfant ?

Anneau Dentition Bébé
© Istock

Il suffit parfois de quelques petits gestes simples pour apaiser l’enfant et le soulager :

Faites des câlins à bébé, cela le sécurise et le réconforte. Ne négligez pas le pouvoir du câlin qui est bien plus important que l’on pourrait le penser.

Vous pouvez frotter doucement la gencive de bébé avec un doigt parfaitement propre.

Il existe des calmants locaux qui peuvent être appliqués en prenant soin de bien s’être désinfecté et nettoyé le doigt, vous en trouverez facilement en pharmacie. Il s’agit généralement de gel ou de sirop. Ces produits sont destinés à anesthésier légèrement la gencive et à calmer la douleur, mais il faut savoir qu’avant tout, ce qui est efficace, c’est le fait de masser lors de l’application.

Si votre bout de chou est en âge de consommer compotes et yaourts, donnez-lui bien froid, le froid apaise un peu la douleur.

L’anneau de dentition : vous l’achetez en pharmacie en prenant garde à ce qu’il soit homologué et conforme. Il faut qu’il soit parfaitement propre et il faut le placer dans un réfrigérateur pour qu’il soit bien froid. Attention on a bien dit au réfrigérateur et non au congélateur, car il occasionnerait des blessures à l’enfant. Il est préférable d’en avoir deux, comme ça, dès que l’autre n’est plus efficace, vous le remplacez par le deuxième que vous avez mis au réfrigérateur. Il est préférable de choisir un anneau de dentition sans liquide pour éviter les risques quand bébé le mordille.

Essuyez régulièrement le visage de bébé avec de l’eau thermale, vous éviterez ainsi les irritations qui seraient dues à l’excès de salive.

Les médicaments :

À partir de trois mois, il est possible de lui donner un anti-douleur comme :

De l’ibuprofène en suspension buvable, sans dépasser la dose de 20 mg/kg et deux prises par jour.

Du paracétamol en suppositoires ou sirop sans dépasser la dose de 15 mg/kg toutes les 6 heures.

Attention : pour éviter tout problème, ne donnez jamais les deux médicaments en même temps et demandez conseil à votre pédiatre. Il ne faut jamais donner d’administrer d’Ibuprofène s’il présente une déshydratation accompagnée de vomissements ou de diarrhées importantes.

Dans tous les cas, vous ne devez pas administrer de médicaments à un bébé sans demander à votre médecin auparavant.

À lire également : Les antidouleurs des poussées dentaires chez le nourrisson

La phytothérapie :

Certaines plantes ont la faculté de soulager les douleurs dues à la poussée dentaire, mais il faut toutefois demander avant à votre pédiatre, car les plantes peuvent avoir des effets secondaires néfastes.

La racine de guimauve : elle présente l’avantage de pouvoir être mâchouillée ce qui permet de soulager bébé.

Le safran : c’est un sédatif nerveux que l’on retrouve dans certains gels comme le Pansoral ou autres.

La carotte : si elle est froide elle peut aider l’enfant, toutefois il ne faut pas en donner avant l’âge de six mois en raison se la présence de nitrates et sous haute surveillance du fait des risques qu’elle présente d’étouffement avec des petits morceaux.

Les gestes qu’il ne faut surtout pas faire

Bébé Pleure Dents
© Istock

Il est toujours bon de rappeler que certains gestes peuvent porter atteinte à la santé de l’enfant même si on vous explique les bienfaits qu’ils sont censés apporter, il faut les bannir.

  • Ne pas frotter les gencives avec un morceau de sucre, une cuillère ou du pain qui sont susceptibles de blesser bébé et qui agressent la gencive.
  • Ne jamais mettre de médicament comme les antalgiques directement sur la gencive.
  • Ne pas percer la gencive en pensant accélérer la sortie de la dent.
  • Ne pas frotter les gencives de bébé avec de l’alcool.
  • Ne pas utiliser de produits inadaptés et surtout pas de gel anesthésiant pur, car il pourrait amenuiser la faculté de déglutition de bébé et l’empêcher de boire et de manger normalement.
  • Les biscuits de dentition sont à utiliser avec parcimonie, ils contiennent du sucre et ne soulage pas véritablement.
  • Les colliers d’ambre : leur efficacité n’est pas prouvée et en plus, l’enfant peut s’étrangler avec, d’après l’hôpital Necker il est responsable de plus de 30 décès d’enfant par an.

À lire aussi : Bébé : Le développement des dents du nourrisson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires