La tétine physiologique : qu’est-ce que c’est ?

Tétine Physiologique
L’arrivée de bébé dans votre vie est un événement unique et vous avez à cœur de préparer au mieux son arrivée. Il est donc normal que vous vous posiez des questions sur ce que vous devez avoir, pourquoi, à quoi ça sert… c’est notamment le cas de la sucette physiologique. Nous allons tout vous dire sur cet accessoire.

La tétine physiologique : qu’est-ce que c’est ?

La tétine physiologique est relativement récente. Elle a été créée par de grandes marques qui travaillent dans le domaine des accessoires pour les bébés. Elle séduit aujourd’hui de nombreux parents au détriment de la sucette anatomique qui est un peu différente.

La sucette physiologique présente des caractéristiques spécifiques. Sa forme est plus profilée que la sucette classique et elle possède un bout relevé, c’est d’ailleurs sa principale spécificité. En fait sa conception part du principe qu’elle doit ressembler le plus possible à un mamelon. Elle est donc asymétrique avec une partie plate qui se place contre la langue et une partie arrondie, contre le palais.

Si elle est novatrice, c’est aussi parce qu’elle évite tous les problèmes qui étaient liés à l’utilisation de la sucette classique : problème de respiration, problème au moment du sevrage… Comme bien entendu, elle n’est pas parfaite, elle présente quelques inconvénients : elle tient moins bien que la précédente dans la bouche de votre bout de chou et elle saute plus facilement.

Tétine Physiologique Bébé
© Istock

À quoi sert une tétine physiologique ?

La sucette a la particularité de calmer les pleurs de bébé, de l’apaiser et de le réconforter, cependant les parents se posent la question de savoir si c’est vraiment un bon moyen.

Il faut savoir que chez le nourrisson, le besoin de sucer est vital et inné, c’est un réflexe d’ailleurs. S’il ne l’avait pas, il ne serait pas nourri suffisamment. La taille du bouclier de la sucette est spécialement étudiée pour toucher le nez et le menton en même temps. Le mouvement de la bouche est identique à celui qui a lieu durant la tétée.

Il faut savoir que si la succion permet au bébé de se nourrir, elle le tranquillise et le détend également. Et c’est tout à fait normal puisque cela le détend et lui procure du plaisir en lui permettant de libérer de l’endomorphine, l’hormone du bien-être. Elle est secrétée durant la succion. C’est donc au même titre que la tétée ou le pouce, un moyen d’apaiser le stress ou l’énervement de bébé. Cela explique pourquoi de nombreux enfants s’endorment après la tétée. La succion permet également de lui donner un sentiment de sécurité.

C‘est pourquoi elle est souvent utilisée pour calmer les pleurs et les cris de bébé, cela permet aux parents d’être moins stressés ce qui améliore la relation parent-enfant qui est de ce fait plus apaisée.

La tétine permet aussi à l’enfant d’avoir un sommeil de qualité, il s’endormira plus vite et elle permet d’aider les enfants à l’auto-apaisement. Les bébés qui sucent sont généralement capables plus rapidement de se rendormir et d’espacer les repas durant la nuit.

La sucette diminue le risque de mort subite, cela s’explique par le fait que la bouche demeure ouverte diminue le risque de reflux et favorise la ventilation.

C’est également un outil qui permet d’éviter que l’enfant suce son pouce trop souvent, écartant ainsi la déformation éventuelle du palais et le risque d’une malformation des dents.

Tétine Bébé Physiologique
© Istock

Les inconvénients

Elle ne présente cependant pas que des avantages. Elle peut en effet causer quelques problèmes sur le plan psychologique et sur le plan pratique. Si elle est proposée trop tôt , elle peut mettre en péril la réussite de l’allaitement au sein. Le problème : si bébé a tendance à téter sa sucette plutôt que le sein de sa mère, les montées de lait finissent par devenir insuffisantes.

La tétine même ergonomique peut déformer le palais, les fosses nasales et favorise à long terme les otites. Elle pourrait également repousser les dents et empêcher les mâchoires de se placer correctement. Les dentistes ne sont pas favorables à la sucette qu’ils pensent pouvoir être responsable de caries.

Autre problème : la sucette est un vrai nid à bactéries, elle traine partout, elle tombe n’importe où et elle passe entre toutes les mains. Elle peut également avoir des répercussions sur le plan psychologique. Si au moindre pleur de l’enfant, la sucette est la réponse des parents, ils enferment bébé dans la solitude. Il est préférable de commencer par un câlin, des paroles réconfortantes. Vous pouvez retarder le besoin de communication en dressant une barrière entre vous. Il faut ensuite la gérer correctement et lui apprendre à l’enlever pour qu’il ait envie de parler, cela évite de le maintenir à l’état de bébé.

Tétines Physiologiques
© Istock

Comment choisir la sucette physiologique ?

Voici quelques repères pour faire le bon choix :

La collerette : on parle de collerette pour la partie qui est contact avec la bouche et les lèvres de bébé. Il est préférable qu’elle soit bien aérée pour éviter les irritations dues à la salive.

La téterelle : partie qui se trouve dans la bouche de l’enfant, il est préférable qu’elle soit à bout rond à la naissance, ensuite la sucette physiologique permet une bonne adaptation à son palais.

Vous trouverez des sucettes plus ou moins écologiques qui peuvent être plébiscitées par certains parents.

Les accessoires :

L’anneau : il est utile, car il permet d’attraper la sucette sans avoir à toucher la collerette ou la téterelle quand vous la ramassez ou lui donnez. Cela évite de transmettre des microbes.

La boite de rangement : vous transporterez la sucette plus facilement sans risque de la salir, c’est également pratique chez vous.

L’attache-sucette : comme bébé peut perdre sa tétine, l’attache-sucette se fixe sur le vêtement et ainsi elle ne risque plus de tomber par terre. De plus, très vite, il pourra la reprendre sans votre aide.

Quel est le prix de la sucette physiologique ?

Vous achèterez cette sucette aussi bien dans des magasins, spécialistes de la petite enfance que dans les pharmacies, les parapharmacies et même les grandes surfaces qui aujourd’hui en commercialisent au rayon bébé. Il faut rester vigilant et faire attention à la fabrication qui doit répondre aux normes européennes.

Les prix varient entre 4.50 euros et 10 euros environ. Vous trouverez différents modèles souvent décorés et avec de la couleur. Elles peuvent être en caoutchouc ou en silicone.

L’entretien et le nettoyage de la sucette

  • Vous devrez nettoyer la sucette après chaque utilisation en la passant sous l’eau claire.
  • Jusqu’à 6 mois, elle devra être stérilisée comme le biberon ou en l’immergeant sous l’eau bouillante pas plus d’une minute.
  • Ensuite, posez-la sur un torchon ayant été lavé à 95 °C, jamais sur un produit désinfectant.
  • À chaque fois que vous la donnez à bébé, prenez la tétine entre vos doigts, surtout quand elle est en caoutchouc, si elle colle, changez de sucette.
  • Elle sera changée tous les 1 ou 2 mois.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.