Eczéma : Comment en finir avec la peau sèche de bébé ?

Eczema Bebe Peau Seche
15 % des bébés et des enfants souffrent de peau très sèche. C’est l’eczéma. Pour eux, les nouveaux soins d’hygiène réduisent le recours aux médicaments. Explications.

En trente ans, la fréquence de l'eczéma (dermatite atopique) a triplé dans les pays industrialisés. Elle était de 5 % dans les années soixante-dix.

L'eczéma est une réaction allergique

C'est une réponse immunologique inappropriée et excessive à des allergènes communs de l'environnement, comme des acariens, des poils de chat, des pollens.

Cette allergie se caractérise par une sécheresse cutanée permanente, des poussées inflammatoires : la peau est rouge avec des boutons suintants qui provoquent des démangeaisons, des croûtes. Ces symptômes résultent d'une anomalie de la fine couche qui protège la peau (film hydro-lipidique).

Lorsqu'elle est défectueuse, les allergènes y pénètrent plus facilement.

Cette inflammation chronique de la peau touche préférentiellement les enfants ayant un terrain héréditaire, atopique, ou une tendance à développer d'autres affections (asthme, rhinite allergique...). Ils ont une sensibilité et une réactivité de la peau plus importantes que les autres. Quand un seul parent est allergique, le risque pour l'enfant de l'être aussi est de 50 %. Quand les deux parents le sont, le risque s'élève à 80 %.

Les poussées sont plus présentes en automne et en hiver. Selon l'âge, les lésions d'eczéma ne siègent pas aux mêmes endroits.

Chez le nourrisson, les manifestations inflammatoires démarrent dès trois mois.

Elles se localisent au niveau des genoux, dans le creux des coudes, derrière les oreilles, sur les joues et le front. Le tout-petit gigote dans son lit, à cause des démangeaisons. Les lésions deviennent suintantes, entraînent des croûtes, voire une surinfection. Une sécheresse cutanée peut apparaître vers un an.

Chez l'enfant, le visage est épargné. Ce sont les plis des mains, des poignets, des coudes, des genoux qui sont touchés. Sans oublier derrière les oreilles. La peau devient plus dense à ces endroits. Elle est sèche dans 90 % des cas.

Chez l'adolescent, les poussées d'eczéma sont souvent liées au stress (rentrée scolaire, examen…) Elles se situent aux mains, au coti et à la tête. Elles provoquent beaucoup de démangeaisons, et un épaississement cutané. Les lésions sont chroniques.

Dans 80 % des cas, la dermatite atopique se résout spontanément entre trois et quatre ans, entre sept et huit ans ou vers quinze ans. En raison de leur terrain allergique, certains enfants peuvent développer un asthme.

Peau Sèche Bébé Eczéma
© istock

Apporter de l'eau et des lipides contre la dermatite atopique (eczéma)

La première chose à faire chez un enfant souffrant d'eczéma est d'aider la peau à se défendre. Il lui manque de l'eau et des lipides. Il faut lui en apporter grâce aux soins émollients de dernière génération, en baume ou en crème. Ils contiennent plusieurs lipides et de l'eau qui font défaut à la peau.

Autant d'ingrédients qui compensent les anomalies de la barrière épidermique. Ils s'utilisent quotidiennement.

Deux fois par jour en dehors des poussées. Une fois par jour lors des poussées, en alternance avec les dermocorticoïdes (traitement local anti-inflammatoire).

Il est également important d'opter pour des produits d'hygiène (pain dermatologique, gel douche, bain émollient...) spécifiquement formulés pour répondre aux besoins de ces peaux réactives. Leurs particularités ils sont exempts d'éventuels allergènes comme le parfum (même faiblement dosé dans les gammes classiques pour les bébés), les parabens...

Les tensioactifs utilisés pour nettoyer sont particulièrement doux, et se rincent facilement. Il est important qu'ils "n'adhèrent" pas à la peau afin que la maman ne frotte pas car cela provoquerait des irritations. Leur phase grasse très riche leur permet d'être parfaitement tolérés par ces peaux ultra-sèches.

Ces nouveaux émollients sont une aubaine pour les parents réfractaires aux dermocorticoïdes. Ils permettent d'améliorer, de façon partielle, le problème de peau très sèche constitutionnelle. Ce qui apporte plus de confort.

À lire également : Eczéma chez bébé : hydrater sa peau c’est essentiel !

Comment appliquer un émollient ?

L'émollient s'applique sous forme de massage doux, sans friction pour ne pas irriter la peau.

  • Chauffer l'émollient dans ses mains,
  • Masser les jambes : effectuer de larges mouvements circulaires avec les mains à plat. Commencer par l'arrière des pieds, remonter vers les cuisses, puis terminer par l'avant.
  • Masser les bras, des poignets aux aisselles, Terminer par les mains. Partir des doigts pour remonter aux poignets.
  • Passer au buste. Mains bien à plat, effectuer des mouvements circulaires du ventre vers le cou. Puis, asseoir l'enfant pour masser son dos. Poser les mains en bas du dos et remonter jusqu'à la nuque.
  • Terminer par le visage : pour cette partie du corps, utiliser les doigts. Commencer par le haut du front, puis masser les tempes, les paupières, les ailes du nez. Lisser les joues, descendre sur le cou en passant par le menton. C'est fini !

Après cette séance, la peau de l'enfant est hydratée. Et lui, relaxé !

Moins de médicaments prescrits contre l’eczéma

L'utilisation régulière de ces soins cosmétiques est bénéfique. Ils restaurent, en profondeur, la barrière cutanée. La peau, bien hydratée, est moins exposée au dessèchement. L'irritation est plus modérée. Les poussées d'eczéma sont espacées. Le recours aux dermocorticoïdes est moins fréquent. Un avantage, car ces derniers ne peuvent être appliqués trop souvent sur le visage d'un enfant.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.