Montagne : comment protéger la peau de votre bébé ?

Proteger Peau Bebe Montagne

L’air de la montagne, beaucoup plus sec que celui de la ville, dessèche la peau. Il faut préparer celle de votre bébé à cette agression, avant même le départ. Une semaine auparavant, utilisez, pour sa toilette, un syndet liquide ou un pain dermatologique neutre. Hydratez sa peau avec un émollient, elle sera ainsi assouplie en prévision du grand froid.

Hydratez sa peau

La régulation thermique du bébé se fait moins bien que celle de l'adulte. Ses activités à la montagne se résument souvent à quelques promenades en luge ou en porte-bébé à dos. Sans bouger, il risque de prendre froid rapidement. Veillez donc tout particulièrement à l'habiller chaudement.

Multipliez les épaisseurs car, entre chaque couche, l'air emprisonné se réchauffe et agit ainsi comme un coussin de protection thermique. Pensez également à bien protéger ses extrémités : pieds, mains, tête et oreilles, plus fragiles encore que le reste du corps. Mouffles, chaussettes en laine, bonnet, écharpe sont absolument nécessaires.

Votre station est à 1 000, 1 500 ou 2 000 mètres. Plus vous montez en altitude, moins l'air est riche en eau et plus la peau se dessèche. Attention ! danger. Une peau sèche se défend moins bien contre le froid. Alors, un seul maître-mot : hydratez la peau de votre bout de chou. Avant de le sortir, protégez son visage avec une crème émolliente, mais aussi ses oreilles, ses mains, ses pieds, ses lèvres.

Les soins protecteurs

Cold Cream, Mustela, riche en huiles végétales et en cire d'abeille et Hydra stick, riche en corps gras s'appliquent directement sur les joues et les lèvres, Crème Hydratante Plein Air Visage et Corps, Biolane, enrichie en huile de germes de blé. Sur ses lèvres, il aimera Dermokid's, Dermophil Indien, décliné à la fraise, à la vanille ou au kola. Ces produits nourrissent et protègent la peau du tout-petit des agressions climatiques. Pour ceux qui ont déjà un problème cutané Lipikar, La Roche-Posay, lutte très efficacement contre la peau déjà desséchée et Kélyane
Ducray, soigne les lèvres gercées.

Cela vous étonnera très certainement, mais n'hésitez pas, pendant votre séjour au ski, à lui faire des toilettes plus succintes. Vous reprendrez les bains bi-quotidiens de retour chez vous !

A la montagne, les appartements sont souvent surchauffés. Pensez à placer des bols d'eau sur les radiateurs pour humidifier l'air. Ce geste contribuera également à lutter contre le dessèchement de la peau de votre bébé.

Si votre enfant est eczémateux, il vous faudra le protéger encore plus qu'un autre contre le froid et la sécheresse. Doublez les doses de crème hydratante et n'oubliez pas d'emporter son traitement en cas de poussée. Mais, en général, les séjours à la montagne sont peu recommandés aux grands eczémateux.

Les petits bobos du froid

Vous avez habillé bébé bien chaudement et surgraissé son visage avant toute promenade dans la neige. Malgré tout, la peau de votre petit citadin, non habituée à être exposée à des températures très basses, peut réagir. Que risque-t-elle de développer ?

Une sécheresse cutanée

Cette réaction est fréquente. La peau, longtemps exposée au froid, se déshydrate. Les extrémités des membres deviennent très sèches. Des craquelures peuvent apparaître.

Que faire ? Matin et soir, graissez le corps et les membres de votre tout-petit pour réhydrater sa barrière cutanée. En cas de craquelures, utilisez un savon antiseptique pour sa toilette afin d'éviter tout risque de surinfection.

Une panniculite (également appelée dermite des cavalières)

Elle touche surtout les bébés joufflus ! Elle se caractérise par l'apparition de placards rouges et chauds sur les joues (ou les fesses, si l'enfant est resté longtemps assis dans la neige), dans les heures suivant l'exposition au froid. Cette réaction est due à la coagulation des graisses qui se figent et entraînent une réaction inflammatoire.

Que faire ? Réchauffez le visage de l'enfant en appliquant sur ses joues des compresses d'eau chaude, par exemple. Sans traitement, les rougeurs disparaissent en quelques jours.

Une lucite hivernale bénigne

La conjonction altitude, froid et soleil provoque, chez certains enfants, une éruption cutanée au niveau des pommettes, du nez, des oreilles et du dos des mains. Ces vésicules démangent.

Que faire ? Il est impératif de protéger efficacement l'enfant du froid et du soleil avec un écran total. Les lésions disparaissent en quelques jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires