Muguet buccal chez le nourrisson : les causes, les symptômes et les traitements

Bébé Qui Tire La Langue Muguet Bucal
Fréquent chez les bébés, le muguet buccal n’est pas une infection grave, mais elle peut causer des douleurs. Une bonne hygiène peut le prévenir et des traitements rapides et efficaces existent en cas de contamination. Découvrez comment détecter et soigner ce champignon chez votre nourrisson. 

Qu'est-ce que le muguet chez le bébé ?

Muguet Bucal Bébé

Le muguet buccal chez le bébé s’apparente à une mycose. Elle est causée par un champignon, le Candida Albicans, qui se loge dans la bouche de l’enfant et provoque une infection des muqueuses. Les bébés sont souvent touchés car leurs défenses immunitaires sont encore trop fragiles. Le muguet apparaît généralement dans les six premiers mois de la vie et touche environ 5 % des nourrissons. Après l’âge d’un an, cette infection ne présente plus de symptômes. C’est d’ailleurs une des causes de contagion. Les adultes ou enfants plus âgés le passent au nourrisson.

Est-ce grave pour un bébé ?

Le muguet buccal du bébé est une infection bénigne qui est plus gênante qu’inquiétante. En moyenne, elle dure 1 à 2 semaines. Elle est parfois douloureuse et si elle n’est pas traitée elle risque de s’installer. Il faut prêter attention à l’hygiène et à la propreté des objets que manipule l’enfant pour éviter des récidives.

Les symptômes

Lorsqu’un nourrisson est contaminé par le candida albicans, des tâches blanchâtres apparaissent à l’intérieur des joues et sur la langue, et parfois sur le palais et les gencives. Cela peut avoir pour effets secondaires d’empêcher bébé de téter ou de manger correctement. Le muguet buccal s’apparente davantage à des aphtes, et peut donc être très désagréable. La maladie peut également causer un érythème fessier.

Les causes

Ce champignon peut se transmettre à la naissance à cause d’une mycose vaginale, mais ce cas de figure est assez rare. Généralement, le bébé attrape le muguet buccal lorsqu’il porte des objets contaminés à sa bouche. Des membres de la famille, contaminés par l’infection, peuvent contagier le nourrisson en utilisant sa tétine, par exemple, et en la lui rendant sans la nettoyer. La maladie étant invisible après un an, les personnes infectées ne s’en rendent pas compte. Certains médicaments ou antibiotiques sont parfois à l’origine de l’infection.

Le diagnostic

Ce champignon ressemble souvent à des dépôts de lait caillé. Avant d’aller chez le médecin, vous pouvez vérifier vous-même s’il s’agit bien d’un muguet buccal, en prenant un coton-tige ou une compresse et en frottant doucement la muqueuse buccale. Si les taches s’en vont, ce sont des dépôts de lait. Dans le cas inverse, il s’agit bien d’un muguet.

Les traitements

La maladie disparaît naturellement en une à deux semaines. Si votre bébé est touché par cette infection des muqueuses, vous pouvez également la faire soigner. C’est vivement conseillé si vous constatez que le muguet s’installe ou s’aggrave. Plusieurs traitements sont possibles. Vous pouvez vous faire prescrire des médicaments fongicides servant à calmer les douleurs. Il faudra appliquer ce médicament en badigeonnant la bouche de votre bébé, plusieurs fois par jour et durant une à deux semaines. Vous noterez les premières améliorations au bout de deux ou trois jours d’utilisation.

À savoir : En juin 2019, Santé Canada a publié un avis défavorable concernant l’utilisation du violet de gentiane dans le traitement du muguet buccal. Ce médicament augmenterait le risque de cancer. Méfiance, donc...

Comment prévenir le muguet ?

Pour prévenir l’apparition du muguet buccal ou éviter les récidives, suivez ces recommandations :

  • stérilisez à l’eau bouillante les objets que bébé porte à sa bouche comme les tétines, biberons, anneaux de dentitions. Ensuite, lavez-les avec une solution contenant moitié d’eau et moitié de vinaigre blanc. Vous pouvez faire de même avec les draps, les gants de toilette et  les objets qu’il porte souvent à sa bouche, comme des jouets.
  • Pour ne pas être contaminée si vous allaitez, lavez-vous les mamelons après la tétée. Faites attention à bien les sécher après, et utilisez des compresses stériles et sèches. Utilisez des compresses différentes après chaque tétée.
  • Lavez-vous les mains régulièrement.

Si votre bébé est sous antibiotiques, le médecin peut prescrire des probiotiques. De préférence réalisés avec les souches de Lactobacillus rhamnosus GG et de Saccharomyces boulardii. Ces médicaments vont prévenir l’apparition de champignons, tels que le muguet buccal.

Est-ce que le muguet est contagieux ?

Seuls les bébés de moins d’un an peuvent contracter la maladie et en ressentir les symptômes. Un adulte ne s’en rendra pas compte. En revanche, si vous emmenez votre bébé à la garderie, un autre enfant peut le contaminer et inversement. Par ailleurs, le Candida Albicans peut infecter les mamelons de la maman si elle allaite.

Muguet et allaitement : est-ce dangereux pour la maman ?

Allaitement Bébé

Si votre bébé est atteint d’une mycose buccale et que vous allaitez, vous risquez de contracter une candidose mammaire, et dans certains cas de contagier les canaux galactophores, ces canaux qui véhiculent le lait. L’allaitement est douloureux, les mamelons sont irrités et des croûtes ou crevasses peuvent se former et démanger.

Si vous ressentez ces symptômes, vous devez aller chez votre médecin pour faire confirmer le diagnostic. Les mères atteintes de candidose peuvent soulager les douleurs en appliquant sur le mamelon un gel antimycosique. Il faut se doucher régulièrement, deux fois par jour, et utiliser un savon au pH alcalin pour nettoyer vos seins. Changez régulièrement de soutien-gorge et de coussinets d’allaitement.

Certains médecins préconisent le violet de gentiane, à appliquer sur la bouche de l’enfant avant l’allaitement, mais ce médicament a été reconnu comme présentant des risques cancérigènes.

Peut-il y avoir des complications ?

Le muguet buccal peut causer un dérèglement de la flore intestinale et provoquer des diarrhées ou un érythème fessier. L’infection se soigne facilement mais il faut attendre une à deux semaines pour qu’elle disparaisse complètement.

Vous devez consulter le médecin si :

  • votre bébé a déjà plus de 9 mois ;
  • ne veut pas s’alimenter depuis 24 heures ;
  • est régulièrement touché par le muguet ;
  • son infection dure depuis plus de deux semaines ;
  • vous allaitez et pensez que vos mamelons ont été contaminés.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires