La fiabilité des tests de grossesse

Fiabilité Test Grossesse
Vous avez un retard de règle et vous pensiez faire un test de grossesse urinaire pour savoir si vous êtes enceinte, mais vous vous posez des questions : ces tests sont-ils vraiment fiables et peut-on se fier aux résultats obtenus, nous allons répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser à ce sujet.

Comment fonctionne ce test ?

Le test de grossesse fonctionne à partir de l’urine et de la détection de l’hormone b-HCG (huma, chorionic gonadotrophine). C’est le dosage de cette hormone qui permet de déterminer si vous êtes enceinte ou pas. Certains tests peuvent être effectués dès le premier jour de retard et même trois jours avant. Cette hormone est sécrétée durant la grossesse de façon exponentielle. Elle est cependant détectable très rapidement. Si on peut la repérer dès le départ, c’est parce qu’elle est secrétée par l’œuf et ensuite par le placenta.

Le test change de couleur quand il est en contact avec l’urine, c’est suivant cette couleur que vous pouvez déterminer si vous êtes enceinte ou pas. La fiabilité est estimée à 99% si le test a été réalisé dans les conditions optimales et de préférence lors des premières urines du matin, car celles-ci sont plus concentrées. Pour ne pas diluer le taux de béta-HCG, et si vous le faites dans la journée, évitez de boire en grande quantité.

Les tests de grossesse sont commercialisés sous différentes marques en pharmacie, en grandes surfaces ou en parapharmacies. Ils s’adressent à toutes les femmes qui veulent savoir si elles sont enceintes.

Comment Utiliser Test Grossesse
© Istock

À partir de quand pouvez-vous l’utiliser ?

En théorie, il est préférable d’attendre d’avoir une journée au moins de retard dans ses règles, cependant comme nous l’avons déjà évoqué, certains tests sont capables de détecter une grossesse trois jours avant la date présumée, mais l’efficacité est moins assurée, ce sont les tests précoces.

Voici comment ça marche en prenant un cas concret : votre ovulation a eu lieu le 14e jour du cycle, comptabilisé en prenant le premier jour des règles. L’ovule a donc été fécondé vers le 16e jour et va s’implanter dans l’utérus environ 5 jours plus tard. C’est à partir de deux jours après, soit au 23e jour que l’hormone b-HCG va commencer à être secrétée. Le taux sera alors assez élevé entre le 25e et le 28e jour pour être détecté. Cela peut varier selon les tests utilisés, cette date correspond à celle de vos règles suivantes.

Ce test est-il vraiment fiable ?

Il est extrêmement rare qu’un test donne un résultat positif alors que la femme n’est pas enceinte. Mais certaines situations spécifiques peuvent donner ce faux résultat positif :

  • Si dans les 9 semaines précédant le test vous avez subi une IVG, interruption volontaire de grossesse où si vous avez fait une fausse couche, il est possible d’obtenir un résultat positif alors que vous n’êtes pas enceinte. En effet, l’hormone b-HCG peut être encore présente dans les urines et le test peut alors la détecter.
  • Vous étiez enceinte lors du test que vous avez fait, mais celle-ci s’est interrompue à la suite d’une fausse couche précoce. Si c’est le cas, le deuxième test effectué sera négatif.
  • Il peut également être positif sans que vous soyez enceinte si vous avez eu un traitement fécondostimulant par injections de médicaments dans les 14 jours qui précèdent celui où vous avez réalisé le test. En effet, ce type de traitement contient l’hormone b-HCG.

Il peut également être négatif alors que vous êtes enceinte, c’est une situation qui se produit plus souvent que le cas inverse, mais qui reste peu courante. Voici quelles sont les situations dans lesquelles cela peut se produire :

  • Le test est fait de façon trop précoce, le taux d’hormone est encore trop bas.
  • Il n’a pas été effectué dans les bonnes conditions : prendre les urines du matin plus concentrées et attendre le délai indiqué pour lire le résultat.
  • Le test est de mauvaise qualité.

La sensibilité des tests commercialisés aujourd’hui est très importante, de ce fait, ils sont capables de détecter une grossesse dès le premier jour de retard de règle. Cependant, si l’ovulation a eu lieu plus tard que lors de vos cycles précédents, le résultat peut être négatif.

Les pharmaciens conseillent généralement en cas d’absence de règles et de résultat négatif de refaire un test 6 à 8 jours plus tard. Dans tous les cas, il faut ensuite demander une prise de sang à votre médecin pour être certaine du résultat.

Test Grossesse Femme
© Istock

Où acheter le test et combien coûte-t-il ?

Les tests urinaires de grossesse sont vendus en pharmacie, en grandes surfaces ou en parapharmacies. Vous pouvez parfaitement l’acheter dans une grande surface, la qualité est la même qu’en pharmacie, la seule différence c’est l’absence de conseil que vous pouvez obtenir en pharmacie.

Il est également possible d’en acheter sur Internet. Il faut savoir que certains tests sont sensibles aux écarts de température, il faut donc vérifier les moyens d’expédition. Il est également impératif de veiller à ce que le test réponde aux exigences fixées par les normes européennes.

Test Grossesse Résultat
© Istock

Les tests de grossesse urinaires ne sont pas remboursés, seuls les tests sanguins le sont.

Il est vendu en France près de deux millions et demi de tests de grossesse en France chaque année. Ils vous coûtent généralement entre 1 et 8 euros. Il faut être vigilant cependant sur la qualité du produit que vous achetez.

Bon à savoir : un test de grossesse est utilisable une seule fois.

Il existe différents niveaux de sensibilité :

  • Les plus fiables : ils sont capables de détecter 40 à 50 UI d’hormones par litre ;
  • Les tests précoces (réalisables trois jours avant les règles) détectent un seuil de 25 UI par litre ;
  • Certains tests encore commercialisés ne peuvent détecter l’hormone qu’à partir de 100 UI par litre.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires