Comment en finir avec l’impétigo ?

Impetigo Peau Contagion
Cette infection très contagieuse touche aussi bien les enfants que les adultes. Un traitement doit être prescrit sans délai.

Une origine bactérienne

L'impétigo est une affection de la peau qui apparaît sous forme de vésicules ou de pustules. Mais on le repère plus souvent quand il se présente en croûtes jaunâtres semblables à du miel séché près des orifices (bouche, narines…) du périnée ou du cuir chevelu.

Il s'agit en fait d'une infection par des bactéries : streptocoque, staphylocoque doré, parfois les deux. Il peut surgir seul, en particulier chez l'enfant, mais il peut aussi cacher une autre infection : gale, eczéma, poux, piqûre d'insecte.

Un dermatologue l'identifiera à coup sûr, en pratiquant au besoin un prélèvement. Le traitement devra toutefois commencer sans attendre : il ne faut pas laisser traîner un impétigo.

Impetigo Maladie Infection Peau
© istock

À lire également : Helicobacter pylori : les traitements naturels

Un traitement énergique

Ce traitement comporte alors plusieurs aspects.

  • Un traitement antiseptique local, en lotion ou en savon. Avec le savon, bien nettoyer l'ensemble du corps, en particulier les zones de macération et certains endroits (narines, oreilles, nombril, coins de la bouche, anus…), brosser les ongles, décoller éventuellement les croûtes...
  • Une pommade antibiotique appliquée directement sur les lésions. Ce traitement doit durer moins d'une semaine pour éviter le développement de souches résistantes. Bien veiller à laisser un peu d'antibiotique dans les narines, au niveau des poils d'où l'infection repart souvent.
  • Si l'atteinte est plus diffuse, une antibiothérapie par voie orale prescrite par un médecin peut s'ajouter à ce traitement. En général, la maladie régresse et disparaît complètement en quatre à cinq jours, sans cicatrice.

L'impétigo peut cacher une autre infection. Au traitement de base s'ajoute alors celui de l'autre maladie, souvent de manière décalée pour ne pas interférer. Chaque chose en son temps : la priorité est de traiter l'impétigo pour se débarrasser des bactéries.

Parmi les complications possibles, une infection rénale peut exceptionnellement survenir. Un test urinaire est parfois conseillé quelques semaines après l'impétigo, par précaution.

En aromathérapie

Demander à votre pharmacien de préparer les gélules suivantes : HE Origanum compactum (50 mg), 2 gélules 3 fois par jour entre les repas, pendant 20 jours.

À lire aussi : Comment soigner un furoncle ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.