Sécheresse intime : les traitements naturels

Secheresse Vaginale
Jeune maman, femme ménopausée, ou jeune femme, vous souffrez de sécheresse vaginale et cela est devenu très désagréable au quotidien. Les conséquences vous empêchent d’être à l’aise dans votre corps et cela peut également vous affecter mentalement que ce soit au travail ou dans votre intimité de couple.Vous vous demandez comment faire pour remédier à ce problème et être mieux dans votre vie de tous les jours et ce sur le long terme ? Voici des explications sur la sécheresse intime et des conseils pour vous aider à traiter les symptômes grâce à des traitements naturels.

Qu’est-ce que la sécheresse intime ?

La sécheresse intime ou sécheresse vaginale est une perturbation de l’équilibre de la flore vaginale qui provoque des brûlures, des irritations et des démangeaisons.

La sécheresse vaginale intervient souvent à l’âge de la ménopause chez les femmes, mais les jeunes femmes, les femmes enceintes peuvent aussi en être victimes. Les démangeaisons provoquées par la sécheresse intime sont désagréables au quotidien et peuvent également perturber les relations sexuelles.

Lors de la ménopause, la sécheresse intime touche une femme sur deux et une femme sur six déclare avoir été confrontée à cette perturbation à différents moment de sa vie.

Les causes et origines

La sécheresse intime est due à une modification de la glande cervicale, substance visqueuse, située au niveau du col de l’utérus. Cette glande est la barrière protectrice de l’utérus et stoppe l’intrusion de germes dangereux pour la santé.

Quand vous êtes en période de fécondité, sa texture se modifie pour permettre aux spermatozoïdes de se diriger vers l’utérus.

La substance visqueuse de la glande cervicale et la muqueuse vaginale et utérine s’écoulent dans le vagin, et lui permettent de s’hydrater et de se nettoyer. De ce fait, cela permet aux cellules mortes d’être évacuées et de se régénérer, comme les cellules de l’épiderme de la peau.

Pendant certaines périodes de la vie d’une femme, la muqueuse vaginale se modifie, se fragilise et perd en élasticité et en hydratation ce qui affecte le travail naturel d’auto-nettoyage du vagin.

Causes de la sécheresse intime :

  • Durant la ménopause la production d’hormones produites par les ovaires (oestrogènes et progestérone) est à l’arrêt.
  • L’irrégularité du cycle menstruel
  • Le tabac, l’alcool, la fatigue, le stress, etc.
  • La grossesse
  • L’allaitement
  • La négligence de l’hygiène intime
  • L’utilisation de produits d’hygiène intime trop agressifs
  • Les sous-vêtements en matière synthétique (préférez le 100% coton)
  • Certains traitements médicaux lourds comme la chimiothérapie ou la prise d’anti-dépresseurs

Les symptômes

Sensation d’irritation et de démangeaisons au niveau du vagin, sensation de brûlures, assèchement des parois du vagin, fragilisent la flore vaginale sont les symptômes provoqués par la prolifération de bactéries.

Les conséquences

Lors de rapports sexuels des douleurs peuvent survenir à cause de la sécheresse intime et peuvent parfois causer de légers saignements. Si cela vous arrive, consultez votre médecin de famille ou votre gynécologue en urgence. Un examen clinique pourra alors être opéré par ce dernier tel qu’un prélèvement vaginal et également une prescription de bilan sanguin avec dosages hormonaux.

Ces désagréments, non négligeables, peuvent avoir un effet psychologique néfaste sur votre relation de couple à la longue. En effet, pendant l’acte sexuel votre mari ou votre conjoint, peut ressentir lui aussi des douleurs au niveau du gland du pénis dues à votre sécheresse vaginale et cela fait vraiment mal. Ce type de désagrément vient stopper net la libido et frustrer le plaisir charnel.

De plus, si vous êtes sujette à de nombreuses sécheresses intimes au cours de votre vie, cela peut avoir des conséquences sur votre santé et provoquer des risques d’infections gynécologiques récurrentes.

Les traitements naturels

Si vous faites partie de ces femmes qui souffrent de sécheresse vaginale, rassurez-vous il existe des traitements naturels pour traiter le problème à sa source.

Deux solutions s’offrent à vous, à vous de choisir celle qui vous conviendra le mieux, ou le cas échéant, celle que vous aura prescrite votre médecin traitant:

1/ Les lubrifiants

Les lubrifiants sont les produits pharmaceutiques les plus conseillés et les plus adéquats à la guérison d’une sécheresse vaginale. Facile à trouver ils s’adaptent à toutes les femmes, ménopausées ou pas. En gel ou en crème ils permettent la réhydratation des muqueuses vaginales. Ils peuvent s’acheter sans ordonnance en pharmacie ou para-pharmacie.

Petit conseil : il n’est pas conseillé d’avoir des rapports sexuels pendant une sécheresse intime. Traiter en premier le trouble et laisser la flore vaginale se régénérer.

Les lubrifiants sont aussi préconisés juste avant un rapport sexuel, sans danger avec l’utilisation d’un préservatif, pour justement éviter d’avoir mal pendant l’acte et de fragiliser encore une fois votre vagin. Cependant, ils seront inefficaces après le rapport sexuel car ne s’utilisent que sur une courte durée.

Il existe différentes marques et différents laboratoires qui proposent des lubrifiants sans parfum, sans alcool et qui sont hypoallergéniques. Certains lubrifiants sont spécifiques aux femmes ménopausées qui souffrent de sécheresse vaginale à base d’acide hyaluronique qui sont efficaces sur plusieurs jours.

Notez toutefois que le lubrifiant naturel reste le meilleur des lubrifiants pour éviter une sécheresse intime. Lors de vos rapports sexuels, ne négligez pas les préliminaires avec votre partenaire.

De plus, une activité sexuelle régulière (2 fois par semaine) aura des bienfaits pour l’hydratation naturelle du vagin.

2/ Les bons gestes à adopter :

  • Éviter les vêtements trop serrés et acheter plutôt des sous-vêtements en coton plutôt qu’en synthétique
  • Ne pas prendre de douche vaginale trop souvent et préférez les savons doux spéciaux pour l’hygiène intime
  • Opter pour des produits au pH neutre et sans parfum

3/ Les compléments alimentaires :

Vous trouverez dans le commerce bio des compléments alimentaires pour aider à prévenir de la sécheresse intime. Ces produits naturels sont composés d’huile de bourrache, d’onagre, de germe de blé ou d’huile de poisson. Ils contiennent également des acides gras, oméga 6 et oméga 3, qui sont bienfaisants pour l’hydratation de la muqueuse vaginale.

Ces compléments alimentaires font également office d’anti-inflammatoire naturel ce qui a pour but d’apaiser les irritations des muqueuses.

Généralement, les compléments alimentaires sont présentés sous forme de capsules et le traitement se prend sur trois mois.

Toutes les femmes peuvent prendre des compléments alimentaires, il n’y a pas de contre-indication.

4/ Les fleurs de Bach

Les fleurs de Bach sont mondialement reconnues pour leurs bienfaits thérapeutiques. Notamment elles contribuent à la diminution du stress et à la gestion des émotions qui peuvent altérer dans les symptômes d’une sécheries intime.

5/ Les probiotiques

Tout comme pour les démangeaisons vulvaires, les probiotiques sont conseillés pour la sécheresse intime. Il en existe des spéciaux pour la flore vaginale.

6/ Une alimentation saine et équilibrée

L’alimentation est un facteur majeur dans l’apparition de maladies et infections du corps humain, et c’est également le cas quand il s’agit d’une sécheresse intime. Varier ses plats en mélangeant des légumes, des fruits, des féculents, des glucides, des lipides, des huiles végétales et surtout c’est important de boire beaucoup d’eau (environ 1,5 L par jour)

7/ Arrêter de fumer

Ce conseil équivaut même pour les personnes qui sont en bonne condition physique. Le tabac est néfaste pour la santé ! La fumée de cigarette qui vous inhalez contient du monoxyde de carbone qui contracte les petits vaisseaux. De ce fait, cela perturbe l’hydratation des muqueuses vaginales.

8 / L’huile essentielle de sauge

Les huiles essentielles que vous pouvez trouver en supermarché ou dans des boutiques bio sont utilisées pour lutter contre les infections. L’huile de sauge est utilisée en aromathérapie pour lutter contre la sécheresse intime. Une fois que vous aurez acheté votre petite fiole, mélangez une goutte seulement avec de l’huile végétale. Ensuite appliquez le mélange matin et soir sur la zone sous le nombril et ce pendant une vingtaine de jours.

Si malgré tous ces conseils et ses solutions naturelles, votre sécheresse intime ne disparait pas n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin traitant ou votre médecin gynécologue. Il saura vers quel traitement vous diriger, et à ce propos le traitement le plus prescrit est hormonal.

Les traitements hormonaux

Lorsqu’une femme ménopausée est concernée par la sécheresse vaginale, il est conseillé de consulter directement un gynécologue qui prescrira un traitement à base d’hormones dans le but de favoriser la concentration d’œstrogènes dans le sang et donc de permettre à la muqueuse vaginale de se réhydrater.

Ces traitements hormonaux sont prescrits sous forme de médicaments type gélules ou comprimés. Certains praticiens conseillent aujourd’hui la pose d’un anneau vaginal qui diffuse l’œstrogène et qui est très efficace pour lutter contre la sécheresse intime.

Conclusion

La sécheresse intime est un fléau qui touche de nombreuses femmes et qui aujourd’hui heureusement n’est plus tabou. N’hésitez pas à en parler à votre conjoint qui connaitra certainement le sujet, ou qui du moins en aura entendu parler, et qui saura faire preuve de compréhension à votre égard. Surtout ne laissez pas trainer et allez consulter votre médecin dès que vous sentez les symptômes arriver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires