Que faut-il savoir sur la dernière réforme du bac ?

Derniere Reforme Bac
L’année 2021 sera synonyme de changements dans l’Education Nationale pour tous les nouveaux bacheliers. Ce sont les élèves de première, toujours concernés par les épreuves du bac, qui vont l’inaugurer. Si Jean-Michel Blanquer semble fier de sa réforme, l’inquiétude est au rendez-vous pour les élèves et les parents. Comment se déroulera l’examen, qu’est-ce qui change vraiment? Voici tout ce qu’il faut savoir sur la dernière réforme du bac pour préparer son examen avec sérénité.

Pourquoi une réforme du bac ?

La réforme du bac 2021 semble tout changer par rapport à l'ancien mode de fonctionnement du lycée en place depuis longtemps. L'Education Nationale a voulu changer le modèle du lycée pour qu'il corresponde mieux au monde actuel et à l'entrée dans le monde du travail. Le gouvernement trouvait qu'il n'était plus d'actualité concernant les problématiques actuelles. Cette réforme veut donc baisser le nombre d'épreuves finales jugées trop nombreuses en terminale. Le fait de devoir travailler à fond pour une seule semaine de baccalauréat ne correspond pas au modèle des études supérieures et au monde du travail. L'Education Nationale a donc voulu adapter le modèle du lycée à celui du modèle post bac.

Le ministère de l'Education a souhaité faire comme de nombreux autres pays européens : mettre en valeur le socle commun de connaissances, qui permet de se concentrer sur les compétences personnelles en plus des matières en elles-mêmes pour mieux saisir ses forces et ses faiblesses.

L'orientation scolaire nouvelle version

Avec les nouvelles réformes, il peut être nécessite parfois de chercher un conseil en orientation scolaire dès la classe de seconde. En effet, c'est à la fin de la seconde que les élèves vont choisir leurs spécialités : 3 parmi 12, sur lesquelles ils en garderont 2 à l'entrée en terminale. C'est pourquoi il est important de commencer à réfléchir à cette orientation avec le jeune dès le premier semestre de la seconde. En effet, pour des adolescents en construction, il est parfois difficile de déterminer en quoi ses choix vont plus ou moins le pousser vers une filière déterminée, et même impacter son parcours dans l'enseignement supérieur. Les spécialités font partie des éléments que les grandes écoles et les facs examineront pour faire le choix des dossiers qu'elles accepteront... ou non. Le conseil en orientation scolaire permettra à votre ado d'apprendre à mieux se connaître pour déterminer dans quel environnement et métier il se sentirait le plus à l'aise, de découvrir des métiers en lien avec des choses qui l'intéressent et ainsi l'aider à envisager des projets professionnels dès la seconde.

Quelles sont les modifications majeures du lycée en 2021 ?

Tout d'abord, en lycée général, on ne parlera plus de ES, L ou S. Les lycéens devront tout d'abord suivre les cours du socle commun, composé de seize heures de cours hebdomadaires. Le français, la philosophie, l'histoire et la géographie, l'enseignement scientifique, l'enseignement civique, les langues vivantes et l'EPS restent obligatoires pour tout le monde. Mais chaque élève pourra personnaliser son parcours, comme à la fac par exemple. En plus des matières obligatoires, ils devront choisir des spécialités : 3 en classe de première puis 2 (parmi les 3 précédentes) en classe de terminale. Ces spécialités ajouteront douze heures de cours au socle commun.

Voici toutes les options :

  • Art
  • Biologie et écologie
  • Histoire-géographie
  • Géopolitique et sciences politiques
  • Sciences économiques et sociales
  • Littérature et philosophie
  • Langues, littératures et cultures étrangères
  • Littérature et cultures de l'Antiquité
  • Mathématiques
  • Physique-chimie
  • Numérique et sciences informatiques
  • Sciences de la vie et de la terre
  • Sciences de l'ingénieur

À côté de ces options, les élèves seront accompagnés dans leur orientation afin de les aider à trouver leur voie. Ils auront en tout cent huit heures consacrées à leur orientation personnelle (soit 1h30 par semaine).

Qu'en est-il des épreuves du bac ?

Ce sont les modalités d'évaluation qui vont changer. Il n'y aura plus une unique semaine consacrée à toutes les épreuves et les notes du contrôle continu joueront davantage sur la note finale, de la première et de la terminale. Le contrôle continu équivaudra donc à 40% de la note du baccalauréat, soit quasiment la moitié. Cela permettra d'éviter le stress de la fin d'année et de se concentrer sur le contrôle continu tout au long de l'année.

Le bac en tant que tel comptera donc pour 60% de la note finale. Il sera composé de plusieurs épreuves à passer durant la première et la terminale. En première, les élèves devront passer un oral et un écrit de français. En terminale, il y aura des oraux de langues vivantes en février, deux épreuves écrites pour les deux spécialités choisies au printemps, l'épreuve de philosophie toujours à l'écrit en fin juin et un grand oral fin juin.

Les modalités qui ne changent pas

En plus des spécialités, les lycéens pourront prendre des options pour augmenter leur moyenne du bac et pour se cultiver davantage. Il y a toujours l'option des arts, des langues et cultures de l'Antiquité, une dernière langue vivante au choix, de sport, de maths et de droit. Les options pourront vraiment faire la différence dans Parcoursup pour accéder aux meilleures formations.

Modalites Reforme du Bac

Les épreuves de français en classe de première

Les premières ne seront pas trop chamboulées. Comme les générations précédentes, ils devront passer les oraux et les écrits de l'épreuve de français en juin et juillet.

Les conditions inchangées du bac

Pour obtenir son bac, il faut avoir au moins 10/20, ça ne change pas. Il n'y a pas non plus de note qui risque d'éliminer le candidat. En cas d'échec à un écrit ou un oral, il ne faut donc pas s'inquiéter. Si le candidat n'obtient pas son bac du premier coup, il pourra se rattraper lors des rattrapages, qui seront toujours sous la forme d'oraux. Les candidats auront donc une deuxième chance afin de permettre à tout le monde d'avoir son bac en montrant un minimum de travail et de persévérance. Enfin, les mentions continuent d'exister. Cela peut être un bon moyen d'essayer de chercher la mention pour obtenir de meilleures écoles ou facultés post-bac.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires