Mon ado boude les réunions de famille : comment réagir ? 

Ado Réunion De Famille
Il est important pour lui / elle et vos proches que votre ado vous accompagne aux réunions de famille. Acceptez en retour de faire des concessions. Nos conseils pour les inciter à venir.

Avant chaque réunion de famille, ce sont les mêmes réflexions "Je ne veux pas y aller", "Je n'ai rien à faire là-bas"...  Les adolescents ne se sentent pas à leur place dans les rituels familiaux, puisqu'ils sont à l'âge où ils souhaitent s'émanciper de tout ce qui les a structurés…

Une épreuve nécessaire pour l’ado

Certaines situations peuvent être embarrassantes pour lui : la famille le compare à lui-même ("Comme tu as changé depuis la dernière fois, tu es devenue une vraie femme !") et aux autres ("Tu as les yeux charmeurs de ton père. ").

Pourtant, il a beau soupirer, lever les yeux au ciel, rougir de timidité... ces propos sont autant de marques d'intérêt. Ce bain affectif et humain est très socialisant pour l'adolescent. Il comprend qu'il fait partie d'une histoire unique à partager avec les membres de sa famille. Il en a besoin pour se structurer.

Comment soutenir son ado et l'inciter à vous accompagner ?

Montrez-lui que vous comprenez son désaccord ("Nous imaginons bien que ce n'est pas facile pour toi") mais plus que tout, mettez-le devant ses responsabilités ("C'est important pour nous et tes grands-parents. Nous attendons de toi que tu fasses cet effort. Nous comptons sur toi.

Ado Famille Réunion
© istock

Trouver un terrain d'entente

  • Faites des concessions : votre ado vient à la fête mais peut aller lire sur le canapé entre le plat et le dessert. Le déjeuner s'éternise ? Proposez-lui de quitter plus tôt les lieux, juste après la fin du repas.
  • S'il se permet quelques réflexions à table, ne le reprenez pas en public. Attendez d'être rentré à la maison pour lui demander des explications.
  • Acceptez qu'il vienne dans la tenue de son choix, si ce n'est pas indécent. Il a besoin d'être naturel et sincère. Si vous tentez de le déguiser, il imagine que vous lui demandez de jouer un rôle et d'être hypocrite.
  • De même, il peut vous reprocher votre manque de sincérité lorsque vous discutez longuement avec un proche que vous n'appréciez pas. Expliquez-lui les nécessités de la vie en société : communiquer, avec tact et pudeur, des devoirs nécessaires pour respecter l'autre.

Rien à faire, il ne veut pas venir

  • Avant 15 ans, il est important de s'opposer. Même si la discussion se termine en conflit, l'ado a besoin de limites claires. Il ne faut pas chercher à éviter les crises à tout prix. Elles sont nécessaires pour raisonner l’ado sur des sujets importants : le respect de la famille en est un !
  • Il plus âgé ? Ne lâchez pas sans discuter, « tes grands-parents seront très peinés mais tu as le droit de ne pas venir. » Si la décision de participer lui revient, peut-être sera-t-il plus conciliant pour les prochaines réunions.

Vous pouvez aussi lui proposer une alternative ; Si tu ne viens pas à l’anniversaire de ta grand-mère dimanche, passe la voir un soir de cette semaine. Ainsi, l'ado obtient une certaine marge de liberté et contente ses proches.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.