La température idéale pour la chambre de bébé

Bébé Habiller
Un bébé dort 16 à 17 heures par jour. La chambre est donc la pièce la plus importante pour son bien-être ! Et pour lui offrir un cadre sain et propice à son épanouissement, rien ne doit être laissé au hasard… surtout pas la température ! Idéalement, la température de la chambre d’un nourrisson doit être de 18°C, pas plus, pas moins. Femme Référence vous livre toutes les astuces pour gérer la température dans la chambre de bébé !

L'importance d'une température optimale pour la santé de votre bébé

Trop chaud, trop froid... si l'on se plaint fréquemment de la température, notre organisme est capable de s'adapter, grâce au système de thermorégulation. Or, chez le nourrisson, ce véritable "thermostat intégré" n'est pas encore mature. Il convient donc d'offrir à bébé un environnement optimal pour sa santé.

Les professionnels de santé estiment que la température idéale de la chambre de bébé est de 18°C. Dans la pratique, les tout-petits s'accommodent d'une température comprise entre 17°C et 19°C.

Les jeunes parents ont tendance à vouloir mettre bébé au chaud. Il est vrai qu'en dessous de 16°C, le risque de maladie – voire d'hypothermie – est réel. Attention, toutefois, à ne pas céder à la tentation de surchauffer ! Dès 20°C, bébé aura un peu trop chaud pour s'endormir. Et les études tendent à démontrer qu'une température de plus de 22°C accroit considérablement les risques de mort subite du nourrisson.

>> À lire aussi : Habiller votre bébé selon la température, les saisons

Nos conseils pour bien gérer la température de la chambre

Dessin Bébé Qui Dort

Pour offrir une température optimale à bébé, on commencera donc par bien choisir sa chambre et par l'aménager de façon rationnelle. Optez pour une pièce bien isolée et assurez-vous de placer le lit à distance du radiateur et de la fenêtre.

Au quotidien, adoptez quelques gestes simples :

  • Profitez du moment du bain pour aérer la chambre ;
  • Bannissez l'usage de la bouillotte en hiver ;
  • Fermez les volets aux heures les plus chaudes de la journée en été ;
  • Ne couvrez pas bébé de plusieurs couches de vêtements ou de couvertures.

Le choix du linge de lit contribuera à offrir une température optimale à bébé. Jolie et pratique, la gigoteuse n'en finit pas de faire craquer les parents, et c'est une bonne option en hiver. Le traditionnel duo drap + couverture se révèlera bien plus pratique à la mi-saison, puisqu'il permettra des ajustements en fonction des variations de température.

Pour votre tranquillité d'esprit – et pour le confort de bébé ! – vous pouvez enfin équiper la chambre d'un détecteur de température.

À lire aussi : Comment habiller bébé la nuit ?

Quel taux d'humidité pour la chambre de bébé ?

Si la température est un paramètre crucial, il ne faut pas négliger le taux d'humidité !

En dessous de 30% d'humidité, l'air est trop sec. Dans ces conditions, un bébé est exposé aux irritations des voies respiratoires et aux complications pulmonaires. Ce type d'atmosphère favorise par ailleurs certains virus, notamment celui de la grippe. Il est à noter qu'un air trop sec agresse aussi la peau fragile d'un nourrisson, ce qui favorise les rougeurs et les démangeaisons.

Au-dessus de 55%, l'air est trop humide. Ce type d'atmosphère est malsaine, puisqu'elle favorise le développement des microbes et des moisissures. Bébé se voit alors exposé à un risque réel d'allergie et d'asthme.

Les professionnels de santé estiment que le taux d'humidité idéal est compris entre 50 et 55%. Pour l'atteindre, l'usage d'un humidificateur d'air est particulièrement recommandé en hiver, si le chauffage est puissant, ou lorsque les températures commencent naturellement à grimper.

Votre bébé a trop chaud : les signes

Un bébé qui a trop chaud a du mal à s'endormir, et il présente des signes physiques :

  • Cheveux humides ;
  • Cou moite.

Ces signes sont susceptibles de se manifester en hiver. En cause : une couverture ou des vêtements trop chauds. Mais c'est en été que bébé est le plus susceptible de souffrir de la chaleur. Sachez qu'il est possible d'utiliser un ventilateur pour faire circuler l'air et rafraichir un peu la chambre de bébé, à condition toutefois de ne jamais l'orienter vers bébé.

Comment savoir s'il a trop froid ?

Si les jeunes parents ont parfois tendance à trop couvrir leur enfant, c'est qu'il n'est pas évident de savoir quand bébé à froid ! Le premier réflexe est souvent de vérifier les mains et les pieds : or, il est normal que les extrémités de bébé soient plus froides que le reste de son corps. On se fiera donc à deux zones plus fiables : la nuque et le ventre.

En cas d'hypothermie, bébé aura tendance à devenir léthargique. S'il est inhabituellement calme, il est possible qu'il ait froid. Dans ce cas extrême, il est important d'agir rapidement, l'idéal étant de le prendre dans vos bras afin de le réchauffer rapidement.

Le détecteur de température pour une chambre à la bonne température

À quoi sert le détecteur de température ?

Le détecteur de température fait office de vigie dans la chambre de bébé, puisqu'il vous envoie un signal d'alerte dès que la température de la pièce varie. Cet appareil se révèle tout particulièrement précieux dans les espaces sujets à d'importantes variations : dans une chambre mal isolée, par exemple.

Comment ça fonctionne ?

Le détecteur de température est programmable. Vous enregistrez donc la température idéale dans la chambre de bébé. L'appareil émettra un signal d'alerte si la température ambiante s'écarte de celle que vous avez programmée !

Vous pouvez opter pour un modèle prenant aussi en charge l'hygrométrie. Certains appareils peuvent d'ailleurs être couplés à un humidificateur d'air, qui se déclenchera immédiatement en cas de besoin.

Aujourd'hui, la plupart des détecteurs de températures bénéficient d'une application disponible sur l'App Store et sur Google Play : vous pouvez ainsi vérifier les paramètres de la chambre de bébé à tout instant.

Le prix

Comptez environ 20€ pour un modèle d'entrée de gamme. Si vous souhaitez équiper la chambre de bébé d'un modèle plus performant, gérant également l'hygrométrie de la pièce, le budget sera plus conséquent : 5 à 70 €. Certains modèles embarquent enfin un module qui vérifie également la qualité de l'air et le niveau sonore dans la chambre. Plus sophistiqués, ce sont aussi les modèles les plus onéreux : 100 € environ.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires