Tirer son lait : comment faire ?

Tirer Lait

Vous voilà à nouveau maman ou maman pour la première fois de votre vie, et vous expérimentez l’allaitement. Plusieurs amies, et votre pédiatre, vous ont conseillé de tirer votre lait afin de donner le meilleur des laits à votre bébé tout en restant indépendante. Voici tout ce que vous devez savoir sur les techniques, les avantages et les conditions pour tirer votre lait !

Pourquoi tirer son lait ?

Tirer son lait est très pratique pour plusieurs raisons. Tout d’abord les femmes qui tirent leur lait sont souvent celles qui n’ont pas le choix de reprendre leur travail rapidement suite à l’accouchement. Tirer son lait est une solution pratique pour les mamans qui travaillent, car nul besoin d’être présente, et qui souhaitent que leur bébé bénéficie du meilleur des laits pour la croissance de leur enfant.

Les nounous ou les assistantes maternelles en crèches peuvent alors tout à fait conserver le lait de la maman et ce même si elle est occupée toute la journée par son travail.

Tirer son lait est également une possibilité pour les papas de donner le biberon à leur bébé ! Certains papas se sentent écartés de ces moments magiques car la maman est la seule à pouvoir allaiter le bébé. Grâce à la technique du tire-lait, ce n’est plus le cas !

Puis il y a aussi les mamans qui aimeraient bien allaiter leur enfant mais qui n’en ont pas la possibilité. Tirer leur lait au moyen d’un tire-lait sera une solution parfaite pour que leur enfant se nourrisse de lait maternel dès sa naissance !

A partir de quand tirer son lait ?

Vous souhaitez tirer votre lait maternel pour nourrir votre nourrisson, mais vous ne savez pas à partir de combien de temps après la naissance est-ce possible ?

Sachez que dès les premières semaines après la naissance de votre enfant, vous pouvez commencer à tirer votre lait. C’est pendant votre période de grossesse que votre lait maternel se fabrique ! Alors si vous avez les seins qui regorgent de lait profitez-en ! Votre bébé sera tout heureux et vous aussi !

Les avantages

Le plus gros des avantages à tirer son lait, est de pouvoir reprendre son travail dès que vous le voulez dans la mesure où vous avez trouvé une nourrice pour s’occuper de votre bébé ou si c’est papa qui s’en occupe.

Vous pouvez aussi tirer votre lait si vous êtes mère au foyer ! Vous allez avoir des rendez-vous suite à votre accouchement, soit d’ordre médical ou autres personnels, il faudra bien que quelqu’un s’occupe de donner le biberon à votre enfant pendant vos absences occasionnelles.

Si donner le sein à votre enfant en public vous met mal à l’aise, même pendant vos déplacements vous pourrez amener votre lait maternel dans un biberon.

Si des complications se présentent pour votre bébé dès votre accouchement et que le corps médical doit prendre en charge l’enfant, par exemple dans le cas d’un enfant prématuré, et donc vous séparer le temps que les choses reviennent dans l’ordre, alors le fait de tirer votre lait permettra un à votre enfant de ne pas manquer de tous les bienfaits de votre lait pendant son hospitalisation.

Présentation des différentes méthodes

Il existe différentes méthodes pour tirer votre lait. La plus connue et la plus pratique reste le tire-lait. Cependant voici quelques autres méthodes au cas où que vous ne supportiez pas le tire lait.

Tirer le lait à la main

C'est la méthode la plus simple et naturelle sans appareil. On vous l’accorde, ce n’est pas très pratique surtout si vous êtes à l’extérieur de votre maison, mais si vous voulez le faire « à l’ancienne » alors cela reste possible.

Le tire-lait

Il en existe de deux sortes, le manuel et l’électrique. Votre choix se portera sur le modèle qui vous correspondra le plus selon la raison pour laquelle vous l’utiliserez. Pratique si l’allaitement est retardé ou suspendu pendant un long moment (exemple d’un bébé prématuré) afin de maintenir une lactation suffisante préférez le tire-lait électrique. Le plus efficace est le tire-lait à double pompage avec coussins masseurs qui se rapprochent au mieux du mouvement naturel de la tétée.

La version en manuel est utile pour une utilisation ponctuelle.

Quand tirer son lait ?

Quand Tirer Lait

Les expertes en lactation conseillent pendant le premier mois du bébé et dès son tout premier jour de tirer votre lait au moins 8 fois par jour. À partir du deuxième mois le nombre de tirages peut diminuer, tout dépendra la quantité de lait que vous arriverez à sortir.

Quelle quantité tirer ?

Pour commencer soyez rassurée si vous n’arrivez à avoir que quelques gouttes de lait dès les premiers jours après la naissance de votre bébé. C’est normal ! Le sein n’est pas habitué à avoir une machine qui pompe le lait, habituellement c’est la bouche du bébé qui naturellement fait mieux le job ! Mais ne désespérez pas, plus vous ferez des séances au tire-lait et plus vous aurez du lait.

Il faut savoir que votre corps va naturellement enregistrer chaque jour votre session de tirage de lait, l’heure, et la quantité de lait que vous tirerez. Quotidiennement, cela deviendra un automatisme pour lui.

Combien de fois tirer son lait par jour ?

À la fin du premier mois et jusqu’aux six mois de votre bébé vous pourrez obtenir 800 ml de lait par jour ! Le moment de la journée le plus opportun pour tirer votre lait est le matin car c’est à ce moment-là que vous obtiendrez le plus de lait. Cette conséquence est due aux hormones de votre corps qui régulent la lactation pendant la nuit.

Est-ce que tirer son lait stimule la lactation ?

Oui, plus vous tirerez votre lait et plus la lactation sera stimulée. Chaque nuit vos hormones travaillent pour justement réguler ce taux de lactation.

Les conditions d’hygiène à respecter

Avant d’utiliser votre tire-lait, veillez à bien vous laver les mains afin d’éviter quelconque infection bactérienne. Il est important également de stériliser les accessoires du tire-lait ou de procéder à un lavage à l’eau chaude avec du produit vaisselle.

Tirer son lait au travail : que dit le code du travail

Le code du travail autorise les femmes à tirer leur lait sur leur lieu de travail à raison d’une heure par jour (ou bien deux demi-heures) durant leurs heures de travail et ce pendant un an dès le jour de la naissance de leur enfant.

Conserver le lait maternel : comment faire ?

Vous savez d’avance qu’il sera impossible pour vous de tirer votre lait plusieurs fois dans la journée par manque de temps. Par contre, vous pouvez stocker des réserves de votre lait maternel ! Pour cela le mieux est de le stocker dans un récipient en verre afin de conserver tous les nutriments du lait maternel. Toutefois, les récipients en plastique hermétique font tout aussi l’affaire !

Une étude ABM de 2017 démontre que le lait fraichement tiré peut être conservé pendant 4h à température ambiante ou pendant 6 à 8h maximum avec une fourchette de températures allant de 19 à 25 degrés.

Au réfrigérateur le lait maternel peut tenir pendant 4 jours, et si vous partez en vacances vous pouvez le conserver dans une glacière, ou un sac isotherme, avec des pains de glace pendant 24 heures.

Si votre bébé a déjà commencé à boire le lait maternel dans un biberon mais qu’il ne l’a pas terminé, vous pouvez lui redonner 1 heure après, maximum 2 heures mais pas plus.

Peut-on congeler le lait maternel ?

Il est tout à fait possible de congeler votre lait maternel. Le mieux pour cela reste le récipient en verre. Si vous optez pour la congélation de votre lait, datez les récipients conservés et pensez à utiliser en premier les récipients les plus anciens pour éviter de les perdre.

Il existe des marques spécialisées en puériculture qui vendent des sachets de conservation pré-stérilisés à usage unique et prêts à l’emploi dès le moment où vous utilisez votre tire-lait.

Pensez à indiquer sur une étiquette collée sur le sachet la quantité de lait obtenue, cela est très pratique.

Allaiter et fumer : les recommandations

Si c’est trop difficile pour vous d’arrêter la cigarette avant votre grossesse ou pendant, et que l’accoutumance est trop importante, sachez que continuer à fumer après votre accouchement et pendant l’allaitement n’est pas nocif pour la santé de votre bébé (toutes proportions gardées), car la quantité de nicotine présente dans votre lait maternel est vraiment insignifiante.

Cependant, prenez quelques bonnes habitudes avant de donner le sein à votre bébé ou avant de tirer votre lait maternel.

Si vous avez envie de fumer, faites-le après la tétée ou après avoir tiré votre lait. Diminuez le nombre de cigarettes par jour. Si vous en fumez 4 à 5 par jour cela n’aura pas d’incidence sur la santé de votre bébé. Par contre si vous en fumez plus de 15 par jour, là il y aura un risque d’intoxication chez le bébé. Ne fumez pas dans la même pièce que celle où se trouve votre enfant car ses petites bronches ne le supporteraient pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires