Comment choisir son club de gym ?

Cours Gym Salle De Fitness
Aujourd’hui, on recherche le bien-être plus que les activités intenses. Suivez le guide pour trouver le lieu où vous aurez plaisir à entretenir votre forme.

Quatre millions de Français pratiquent le fitness et un peu plus de la moitié dans les clubs privés de gym. Après l'élan des années 1980, grâce aux émissions télévisées de Véronique et Davina, les salles de gym ne font plus le plein.

Pourquoi ? Parce que les Français ne sont pas, paraît-il, très assidus en matière de sport, contrairement aux Anglo-Saxons et à nos voisins européens. Le taux moyen national de fidélisation oscille en effet autour des 10 %. C'est peu.

De leur côté, les clubs de gym ont fait fuir les adhérents : politique commerciale agressive, forfaits élevés, qualité des cours aléatoire, turn-over des profs, durées d'abonnement abusives, crédits illicites...

Qu'est-ce qu'un bon club de gym ?

Ne recherchez pas nécessairement l'enseigne. Celle-ci garantit des activités identiques d'un club à l'autre, pas nécessairement une qualité de prestations égale.

Tout dépend en fait de la personnalité du gérant. Ne vous arrêtez pas non plus au décor. Certains centres ne paient pas de mine, mais valent bien mieux qu’un beau club repeint à neuf. Fiez-vous au bouche à oreille et à l'ancienneté de l'entreprise (à partir de cinq ans, c'est déjà bien). Enfin, fuyez les clubs un peu trop accrocheurs, ceux qui vous bombardent de publicité ou qui ont de trop bons vendeurs. C'est souvent que le club est moyen, voire mauvais.

1 - C'est près de chez moi

Choisissez de préférence le club qui se trouve le plus près de votre domicile ou de votre lieu de travail. C'est un élément essentiel de la motivation sur le long terme.

2 - Il y a une bonne ambiance

Les bons signes : accueil aimable, désir d'informer sans chercher à vous faire signer d'entrée, ambiance détendue, bonne humeur, propreté et entretien des lieux, qualité et entretien des équipements, ancienneté des adhérents...

3 - Il correspond à mon budget

Il y en a pour tous les goûts : abonnements à la séance (sous forme de carnet), à la journée, au mois, au trimestre, a l'année ou à deux ans, en heures creuses, avec soins beauté ou minceur inclus...

Évidemment, plus l'engagement est long, plus il est avantageux financièrement. Certains centres proposent un tarif moins élevé à partir de la deuxième ou troisième année d'abonnement. D'autres, proposent des tarifs dégressifs en fonction de la durée de l'abonnement. Les comités d'entreprises bénéficient également de tarifs avantageux.

Pour payer l'abonnement, on ne vous proposera plus de contrat de crédit. Les sociétés éponymes se sont désengagées des centres de remise en forme eu égard aux abus perpétrés. Mais on pourra, en revanche, vous proposer des facilités de paiement (en trois ou cinq fois sans frais) ou de vous prélever mensuellement par tacite reconduction (avec la possibilité d'arrêter à tout moment par courrier envoyé en recommandé avec A/ R).

Nous vous conseillons vivement de bien lire le contrat, en entier et entre les lignes, avant de le signer. Il y a toujours des petites restrictions qu'il est bon de connaître. Dans tous les cas, méfiez-vous des fausses offres promotionnelles : On vous fait croire que vous bénéficiez d'une réduction tarifaire "exceptionnelle" alors qu'il s'agit uniquement d'une technique commerciale pour vous faire signer immédiatement.

Évitez de payer comptant et de contracter d'emblée un abonnement de deux ans.

4- Les professeurs sont compétents

Pour exercer dans un centre, les professeurs doivent avoir un brevet d'Etat d'éducateur sportif ou des métiers de la forme (BE ou DEUST). Un bon professionnel doit avoir suivi également plusieurs formations complémentaires. Leurs diplômes doivent être affichés à l'accueil. Certains cours pourront être assurés par des apprentis éducateurs sportifs (contrat de qualification). Dans ce cas, ils doivent être encadrés par un prof diplômé.

5-  La prise en charge est réelle

Entretiens individuels : la plupart des centres proposent à votre arrivée un ou plusieurs entretiens afin de mieux vous connaître : votre objectif, ce que vous aimez pratiquer, votre condition physique, vos éventuels problèmes de santé... Un encadrement sérieux sera capable de vous réorienter vers des activités plus adaptées à votre profil. Il pourra également vous établir un programme sur mesure, réactualisé régulièrement en fonction de vos résultats. Ensuite, il y a la visite des différents ateliers.

Là aussi, on doit vous expliquer à quoi ils servent exactement et comment les utiliser.

Suivi : il est variable selon les clubs. Tous les jours dans certains petits clubs indépendants, tous les quinze jours, tous les mois ou... pas du tout. Ce suivi permet de savoir où vous en êtes et d'adapter votre programme en fonction de votre progression.

Coaching : pour aller plus loin dans la prise en charge individuelle, de plus en plus de centres proposent les services de coachs. Le coach passe généralement une heure avec vous, vous explique comment vous devez travailler, corrige vos mauvais gestes et postures. Certains donnent même des conseils d'hygiène, de nutrition, etc. une formule plus coûteuse (on pourra vous proposer un pack de 10 ou 12 séances, plus intéressant financièrement), mais excellente pour la motivation et pour obtenir des résultats rapides.

Les grandes tendances

Aujourd'hui, remise en forme rime avec modération. Moins de gros muscles ou d'activités intensément cardiovasculaires et davantage d'entretien et de recherche de bien-être. Surtout, les adhérents plébiscitent les activités où ils obtiennent de vrais résultats !

Les activités vedettes, chez les 20-35 ans, sont le cardio fun et, chez les 35 ans et plus, les activités plus équilibrées qui mêlent renforcement musculaire, stretching, yoga ou pilates.

Fitness rime aussi avec tout-en-un, certaines enseignes se transformant même en supermarchés de la forme : soins esthétiques, cures minceur, massages, cabines UV, cures pré et postnatales, tennis, badminton, squash, voire coiffeur ou kiné... C'est presque trop et l'on peut légitimement se poser la question de la qualité.

Les gens n'ont plus envie de courir à droite et à gauche pour tout. Aussi, on essaie de leur faciliter la vie en leur proposant un pack avec options, qui comprend des soins esthétiques ou des cures minceur.

Enfin, la grande tendance au sein de l'activité des clubs est sans conteste l'apparition du coaching. Les clients ne veulent plus être de simples anonymes lâchés au milieu de machines inamicales. Ils veulent être traités individuellement et certains sont prêts à payer plus cher pour avoir ce privilège : environ 55 € la séance d'une heure.

>> Run2meet : le site de rencontres amoureuses pour célibataires sportifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires