Bébé : Bien choisir ses changes complets

Change Complet Couches
Comment s’y reconnaître entre les différents modèles de changes complets proposés ? Combien de fois par jour changer bébé ? Quelles seront les prochaines innovations ? Autant d’informations utiles aux jeunes parents.

Aujourd’hui produit de la vie courante dont les jeunes mères ne pourraient se passer, le change complet est apparu en France dans les années 1970, après de nombreuses années de recherches et d'améliorations du prototype.

Sa découverte aux Etats-Unis avait eu lieu quelques années auparavant.

Depuis son apparition en France, et pour répondre aux attentes des mères, il n'a cessé d'évoluer. Ainsi au fil des années, on l'a vu s'équiper de fronces protectrices, d'adhésifs réajustables, d'une ceinture anti-fuites, ultra-absorbant et ultra-mince tout à la fois, d'une bande multi-collages, de changes différents garçons- filles. A l'heure actuelle, le "nec plus ultra" est un change complet proposé en cinq tailles qui combine toutes les améliorations passées.

Les nombreuses améliorations apportées au change-complet font qu'aujourd’hui, sur le plan technique, on arrive à un seuil de satisfaction très élevé de la part des mères. Les innovations futures auront donc plutôt tendance à s'orienter vers une recherche de plus grande liberté de mouvements pour le bébé, une plus grande esthétique, un produit en adéquation avec le tout petit enfant. Pour en arriver, pourquoi pas, à un change-complet qui ait tout simplement la forme d'une culotte jetable, comme aux Etats-Unis au Japon.

Cinq fois par jour en moyenne

Malgré les nombreuses améliorations apportées au produit, notamment le superabsorbant, les jeunes mères changent toujours aussi souvent leur bébé. Sept fois par jour les deux premiers mois, ensuite cinq fois jusqu’à dix-huit mois, et trois fois au-delà.

Les irritations sont moins fréquentes. Quand elles surviennent, on ne peut tenir pour responsable le change complet : il est, depuis sa création, hypoallergénique. Alors à qui ou à quoi en imputer la responsabilité ? Aux poussées dentaires qui fragilisent l'épiderme du bébé, moins résistant temporairement ; au fait que le bébé n'est pas changé assez souvent. L'urine macère, se transforme en ammoniaque qui agresse les fesses du nourrisson.

700€ par an !

A raison de cinq changes par jour (moyenne nationale), soit 2 100 changes par an pendant deux ans minimum, le budget couches annuel est en moyenne de 700€ par an. Une véritable fortune !

Pour le resserrer au maximum, il faut acheter intelligent. Préférer la grande surface à la pharmacie, et les paquets géants ou conditionnés par deux, au paquet classique. Sauf, bien sûr, en cas de changement de taille proche.

Changes Complets Bébé
© istock

Les changes écolos

Devant cette consommation très importante de changes complets et la pollution qui en découle, on voit réapparaître les changes lavables, comme au temps de nos grands-mères ! Seule différence, ils ne s'attachent plus avec des épingles de nourrice mais avec des scratchs !

Ce retour en arrière n’est-il pas utopique ? Les jeunes mères d'aujourd’hui sont-elles prêtes à se replonger dans des contraintes de stockage de couches sales à faire bouillir, etc. ?

Alors qu'en France ce type de produit n'est utilisé que par une part marginale de jeunes femmes, il connaît un succès depuis trente ans en Suisse.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires