Détente : 6 massages pour relaxer bébé

Massage Bébé
Masser bébé, c’est partager avec lui un moment de complicité. Des idées pour le détendre, tout au long de la journée.

Bercé tout au long des neuf mois de grossesse par les "vagues" du liquide amniotique, et en contact permanent avec sa mère, le nouveau-né vit une véritable rupture à la naissance. Masser son bébé, pour les parents qui en ont envie et les petits qui apprécient, est une richesse qui permet de le rassurer.

Pourquoi est-il important de masser bébé ?

Bébé prend conscience de son corps

Les massages l'aident à découvrir son corps, à prendre conscience de son individualité par rapport à sa mère. Ils stimulent ses sens, et l'aident à gérer son stress grâce à la détente musculaire qu'ils procurent. Ils lui apportent aussi un sentiment de sécurité.

Maman ou papa a un contact privilégié avec lui

Masser son bébé, c'est apprendre à communiquer autrement que par les mots : en captivant son attention par le regard, en "décodant" ses envies, ses réticences par ses "mimiques" ses mouvements. C'est aussi un fabuleux moment de détente, où l'on oublie ses soucis pour être totalement tourné vers son tout-petit.

Un lien très fort se noue

Le massage, par cet échange d'amour, par ce contact peau à peau, renforce le lien parent-enfant, et assure au bébé un développement harmonieux, notamment sur le plan émotionnel.

Cependant, certains parents n'ont pas envie de masser leur bébé, et des tout-petits n'apprécient pas toujours. Il ne faut absolument pas se forcer. En revanche, le contact tactile est important. Il ne faut pas hésiter, dès le séjour à la maternité, à caresser son bébé, à le "papouiller" pour apprendre à le connaître. Un nourrisson peut être massé dès les premiers jours. Il faut tout simplement respecter son rythme, c'est-à-dire trouver le créneau possible entre ses périodes de sommeil et de repas. Il n'est évidemment pas question de le réveiller ou de retarder l'heure de sa tétée ou de son biberon.

Les premières semaines, les séances de massage seront courtes : de cinq à dix minutes, en moyenne. Il faut laisser le temps au bébé de s'habituer à cette nouvelle stimulation. Petit à petit, en fonction du plaisir qu'il y prend, elles pourront s'allonger, et durer parfois jusqu'à une heure pour ceux qui aiment.

Un peu plus tard, vers neuf-dix mois, le petit enfant marche à quatre pattes ou se met debout. Il a alors d'autres centres d'intérêt et se prête parfois moins aux massages. On peut trouver des astuces, en s'orientant, par exemple, vers des massages-jeux. Maman ou papa joue avec ses pieds, ses orteils, ses doigts en utilisant un support musical pour l'aider à se détendre. On peut aussi le masser dans le bain, en se servant de ses mains comme d'un gant savonné.

Du réveil au coucher, de nombreux moments sont propices à une petite séance de massage. A choisir en fonction de ce que bébé préfère et de la disponibilité des parents.

Un réveil en douceur

Ce massage se pratique une fois que bébé est réveillé. Il l'aidera à aborder sereinement la journée. Il peut être très agréable, notamment pour les tout-petits qui vont ensuite à la crèche ou chez une assistante maternelle. On peut le faire quand bébé est en pyjama.

Trois possibilités pour le détendre

  • Massez le dos en partant de la nuque et en glissant le long de sa colonne vertébrale jusqu'aux fesses, puis aux chevilles.
  • "Peignez" son dos, toujours de la nuque jusqu'au coccyx. Ecartez légèrement les doigts de votre main et descendez tout le long de son dos, en diminuant progressivement la pression du toucher.
  • Faites de petits cercles du bout des doigts sur sa tête.

À l’heure de La tétée

Bébé a du mal à s'éveiller pour s'alimenter : massez ses joues en dessinant dessus de petits cercles avec le bout de vos doigts.

Après le repas

Attendez une demi-heure après le repas si bébé tète au sein, une heure s'il est au biberon, avant de masser son ventre. Plusieurs relaxations sont possibles :

Votre bébé a tendance à souffrir de gaz : asseyez-vous et installez-le dos contre votre poitrine. Repliez ses jambes sur son torse et maintenez-les ainsi cinq secondes. Répétez plusieurs fois ce geste. Le but de ce mouvement est d'exercer une pression sur les intestins pour les libérer.

Sinon, massez le ventre de bébé en réalisant avec la main gauche un cercle dans le sens des aiguilles d'une montre (démarrez à "7 heures"). Lorsque votre main gauche est à "5 heures", votre main droite réalise au-dessus d'elle un demi-cercle, en partant toujours de la gauche vers la droite et ainsi de suite.

Mains à plat, l'une après l'autre, partez en dessous des côtes (deux doigts au-dessus du nombril) et descendez jusqu'au bas du ventre.

Vos pouces bien à plat de chaque côté de son nombril, glissez-les horizontalement de chaque côté plusieurs fois de suite (du centre vers l'extérieur).

Après la sieste

On peut effectuer un massage stimulant l'éveil, en réalisant les mouvements des extrémités (pieds, mains) vers le corps et vice-versa. On masse tout le corps nu.

Installez bébé sur le dos et commencez par ses jambes, en les massant l'une après l'autre : maintenez la cheville d'une main, glissez l'autre sur la jambe puis la cuisse, puis changez de main.

Massez le ventre, la poitrine, les bras et le visage (sans huile pour ce dernier).

Retournez-le lentement sur le ventre pour ne pas rompre la détente, et massez son dos en partant de la nuque.

Masser Bébé
© istock

Avant de dormir

Il est énervé, excité

Asseyez-vous et installez-le sur le ventre, en travers de vos cuisses. Posez vos mains sur son dos. Faites-le légèrement sauter sur vos genoux, en lui tapotant le dos. Quand il est calme, déposez-le délicatement dans son lit.

Il a pleuré, il a une poussée dentaire

Massez-lui le visage. Attention à ne pas le gêner s'il suce son pouce ou utilise un "doudou" mettez vos doigts à plat sur son front et lissez-le en panant du milieu et en allant vers les tempes.

Ne passez ni sur ses yeux ni sur son nez. Détendez ses sourcils en passant vos pouces dessus, de l'arcade sourcilière vers les tempes. Descendez le long de son nez et sur ses joues. Passez le bout de vos doigts derrière ses oreilles et glissez-les jusqu'à son menton.

Le "massage express"

C'est un mouvement qui part des épaules, glisse sur le thorax, le ventre et les jambes, repart des épaules et glisse sur les bras en les rassemblant le long du corps pour aller jusqu'aux pieds.

À savoir avant de commencer

  • La température de la pièce doit être de 24 à 25C°, pour que bébé, quand il est nu, n'attrape pas froid ;
  • Ayez à proximité un change-complet, une serviette de toilette au cas où... et une petite couverture afin de pouvoir couvrir bébé s'il montre des signes de refroidissement, ainsi qu'une bouteille d'huile végétale tiédie ;
  • Installez-vous confortablement avec bébé : de préférence sur votre lit. Il est spacieux et votre tout-petit ne risque pas de tomber ;
  • Évitez toute lumière dans ses yeux. Préférez une lumière tamisée, plus relaxante ;
  • Avant de commencer le massage, évacuez votre stress éventuel. Fermez les yeux, inspirez profondément et expirez de même ensuite. Répétez l'opération plusieurs fois. Ôtez montre, bracelets et bagues. Lavez-vous les mains et réchauffez-les.
  • Avant d'appliquer vos mains sur le corps de votre bébé, demandez-lui toujours si vous pouvez le masser.

Huile de massage mode d'emploi

Il existe deux catégories d'huiles destinées aux bébés : celles utilisées pour le massage sont grasses et restent longtemps à la surface de la peau. Cela facilite le mouvement des mains sur le corps du nourrisson. Elles se déclinent à l'amande douce, la plus ancienne et la plus classique, à l'aloe vera, au coton…

Autre catégorie, les huiles pour le bain qui sont de texture "sèche", et qui pénètrent rapidement dans la peau. Attention, elles rendent la baignoire glissante. Il faut donc bien maintenir bébé afin de lui éviter tout dérapage dans l'eau.

La bonne dose : une noisette

N'appliquez pas l'huile de massage directement sur le corps de votre enfant, mais d'abord dans votre main, à raison d'une noisette d'huile. Ensuite, frottez vos mains l'une contre l'autre. Ce geste rend l'huile plus souple, plus liquide, et l'amène à la température corporelle.

Autre solution : tremper le flacon quelques minutes dans un bol d'eau tiède, Ouverte, elle se conserve deux ans, à température ambiante, dans un placard. Gare à la chaleur qui l'oxyde,

Elle n'est pas toujours recommandée

Aujourd'hui, les produits minimisent les risques d'allergie. Mais une réaction est possible : elle peut se manifester sous forme de plaques rouges, de boutons. C'est pourquoi il est préférable de ne pas utiliser d'huile de massage chez les bébés nés prématurément (le développement de la maturité de leur peau est différent). II faut également l'éviter chez les petits souffrant d'eczéma (en cas de crise où la peau est irritée, à vif et tire), et pour tous sur le visage.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.