Qu’est-ce qu’un pic de croissance chez le bébé ?

Pic Croissance Bebe
Votre bébé réclame le biberon ou le sein quasiment en continu durant une journée ou deux ?  C’est certainement qu’il est en plein pic de croissance. Ces moments, pas faciles pour les parents, constituent un passage obligé dans la croissance et le développement de l’enfant. Il faut donc vous armer de patience ! Voici comment traverser ces jours en douceur.

La croissance d’un bébé et par la suite de l’enfant est caractérisée par la prise de poids, la taille, l’indice de masse corporelle et le périmètre crânien. Le nouveau-né mesure en moyenne 50 cm pour un périmètre crânien de 35 cm et un poids de 3.300 kilos.

Sa croissance est très rapide durant les premiers mois et elle commence à ralentir autour de 2 ans pour augmenter à 4 ans et jusqu’à la puberté. Durant le pic de croissance, bébé développe ses capacités physiologiques, il a donc besoin de plus de nourriture. Il faut rester calme et s’armer de patience durant cette période un peu compliquée, surtout si maman a choisi l’allaitement.

Le pic de croissance : qu’est-ce que c’est ?

Il faut savoir que le nourrisson va passer par plusieurs pics de croissance, de la naissance à un an. C’est en quelque sorte le signe d’un bon développement de votre enfant.

Les poussées ou les pics de croissance sont simples à identifier puisque bébé va en permanence vouloir téter. Il pleure comme quand il a faim, mais beaucoup plus souvent que d’habitude, et autant durant la journée que pendant les nuits. Et cela qu’il soit allaité ou qu’il boive au biberon.

Les pics s’étalent généralement sur une durée de 24 à 48 heures, mais parfois cela peut aller jusqu’à plusieurs jours. Il peut également avoir besoin d’un surcroît de câlins. Le bébé a constamment besoin d’être rassuré par sa maman et son papa. Inutile de paniquer cependant, car à la fin de cette période, bébé reprend son rythme habituel de tétées.

Il faut savoir que ces moments correspondent à une période de régression dans son développement, mais ensuite, viennent les moments d’acquisition. Dans les jours suivant ces pics, il fait généralement de gros progrès en développant ses capacités intellectuelles et motrices de manière fulgurante. Il va par exemple commencer à se retourner, à sourire, à attraper des objets, à marcher, etc.

Les pics de croissance : quand arrivent-ils ?

Frequence Pic Croissance Bebe
© istock

On évoque souvent les 3-6-9 quand on parle des pics de croissance et ce n’est pas un hasard. En effet, on remarque que le plus fréquemment ces derniers se produisent à 3 semaines, puis à 6 semaines et 9 semaines. Ensuite, la deuxième vague intervient en général autour de 3 mois, de 6 mois et de 9 mois ou un an. Il se peut que certains pics passent inaperçus, mais que d’autres soient plus difficiles à traverser. Il faut bien avoir conscience que ces dates ne sont qu’indicatives et qu’il se peut que ces poussées interviennent avant ou après.

Durant ces périodes, oubliez vos anciennes habitudes et n’hésitez pas à augmenter le nombre de tétées ou de biberons. Comme l’évoque le site Blog Maman, ce n’est pas toujours simple pour les parents et quelques conseils pour traverser ces périodes sont d’une grande aide. La vie de la mère du bébé est alors complètement bouleversée à cause d’un rythme d’allaitement très prenant. Même les nuits sont coupées continuellement et vous le ressentez durant la journée.

Conseils pour essayer de mieux vivre le pic de croissance

Hydratez-vous !

Si vous buvez beaucoup plus qu’à l’accoutumée, cela vous aidera à vous sentir moins fatiguée, surtout si vous êtes encore en période d’allaitement. En effet, du fait des tétées plus nombreuses et rapprochées, il faut que la production de lait augmente et en buvant beaucoup vous stimulez la lactation. Consommez plus de produits frais et variés, augmentez les aliments riches en calcium et en phosphore qui vous aideront à stimuler votre organisme et qui favorisent également la lactation.

Écoutez les besoins de votre bébé

Oubliez les rythmes physiologiques du bébé pour vous adapter à cette nouvelle situation, inconfortable certes, mais nécessaire pour passer ce cap. Donnez-lui à boire dès qu’il le demande, il n’y a aucune restriction durant ces moments. Quand il demande à téter, c’est juste qu’il a faim et en a besoin. C’est à la mère de s’adapter dans cette situation. Donnez-lui les deux seins sans hésiter. Inutile donc de tenter par tous les moyens d’espacer les tétées, il s’énerverait, pleurerait et finalement, vous obtiendrez l’effet inverse.

Détendez-vous

Ces périodes sont difficiles pour vous, mais pour bébé également. Ne stressez pas, relaxez-vous et consacrez-vous à bébé, il a besoin de câlins, de se sentir rassuré et entouré. Vivez ces périodes le plus sereinement possible. Il a besoin d’être apaisé et va réclamer vos bras toute la journée, c‘est normal. Détendue, la production de lait augmente, pensez-y !

Reposez-vous

Une maman quand elle allaite d’autant plus est obligée d’assumer ces instants compliqués en lui donnant le sein sans cesse. Cela devient vite épuisant. Dans cette situation le mieux est d’essayer de dormir en même temps que bébé. Mettez le berceau dans votre chambre, vous n’aurez qu’à aller le chercher pour l’allaitement.

Faites-vous aider

Demandez de l’aide à votre compagnon, à votre maman, celle-ci a traversé ces moments et peut-être pourra-t-elle vous donner quelques conseils. Que ce soit pour préparer les repas, pour les tâches ménagères ou pour les courses, vous avez besoin de vous reposer sur quelqu’un.

Quelques activités pour bébé durant la poussée de croissance

Activite Bebe
© istock

Prendre un bain avec bébé : le peau à peau dans l’eau chaude est le meilleur remède pour rassurer et calmer votre bébé.

Écouter de la musique douce ou des bruits blancs : c’est un moyen de détourner son esprit. Cela le rassure et ça fonctionne très bien durant la poussée de croissance.

Lui donner sa tétine : le pic de croissance chamboule le rythme de sa vie, en lui proposant plus souvent sa tétine, il va satisfaire son besoin de succion sans demander le biberon ou le sein.

L’écharpe de portage : elle est très utile pour traverser ce moment. En portant bébé contre soi, vous le réconfortez et il va tout de suite bien mieux.

En complément : Le pic de croissance à 3 semaines : qu’est-ce que c’est et comment le gérer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires