Fécondité : Quand l’enfant ne vient pas

Fécondité Insémination
Quand les médicaments ou la chirurgie ne suffisent plus, la procréation se médicalise pour aider les couples infertiles à avoir un enfant.

Problème de fécondité : quelles solutions ?

Troubles de l'ovulation, qualité des spermatozoïdes en baisse, maladies... De jeunes couples désirent devenir parents, ils se découvrent des difficultés à concevoir. C'est en moyenne après deux ans d'insuccès que des causes d'infertilité ou de stérilité sont recherchées. La médecine leur propose alors deux types de techniques :

L'insémination artificielle

Elle consiste à déposer des spermatozoïdes du père dans le ventre de la mère, où la fécondation se produit de façon naturelle.

La fécondation in vitro (FIV)

Fiv Fécondité Infertilité
© istock

La mère donne l'ovule (aussi appelé ovocyte), le père donne le spermatozoïde La rencontre des spermatozoïdes et des ovules est réalisée en laboratoire. De cette fusion naît l'embryon qui a besoin d'être "instruit" lors de son développement il se développe dans l'utérus maternel.

À côté de la technicité médicale, il est important qu'un dialogue s'instaure entre chaque couple et son médecin.

En effet le traumatisme est à la fois psychique et physique. Stimulation de l'ovulation, ponctions des ovules, prélèvements du sperme, les protocoles sont lourds et douloureux. La femme ressent des migraines, des maux de ventre, des troubles de l'humeur après l'insémination ou le transfert d'embryons.

Du repos les premiers jours, et surtout du soutien affectif et psychologique apporté à chacun des conjoints permettent de mieux vivre cette épreuve. Ce long parcours demande à l'équipe médicale d'être très attentionnée, Il s'agit d'aider à surmonter les inquiétudes ou les échecs.

La réussite du traitement dépend, bien sûr, des causes de l'infertilité, mais aussi pour beaucoup de l'âge de la femme.

À lire également : Comment faire un bébé ?

Les risques associés

En cas d'hyperstimulation des ovaires (1 à 2 % des cas), le repos est obligatoire. Le risque majeur de la procréation médicalisée est la grossesse multiple. Les infections et autres complications restent rares.

Ce que dit la loi

Les deux parents doivent être vivants au moment de la procréation. L'ensemble de ces techniques est réservé aux couples hétérosexuels, mariés ou pouvant apporter la preuve d'une vie commune depuis au moins deux ans. La femme doit être âgée de moins de 42 ans.

Principales causes d'infertilité et techniques d’AMP proposées

Fécondité Infertilité Médecin
© istock
CAUSES TECHNIQUES
·        Sperme déficient : anomalie du nombre, de la mobilité ou de la morphologie des spermatozoïdes.

·        Problème d'éjaculation.

 

Insémination artificielle intracervicale les spermatozoïdes sont déposés dans le vagin ou sur le col de l'utérus.

 

·        Anomalie du sperme et/ou de la glaire cervicale du col utérin. Insémination artificielle intra-utérine : les Spermatozoïdes sont déposés dans l'utérus.

 

 

·        Anomalies de l'ovulation.

·        Altération des trompes de Fallope.

·        Défaut de la muqueuse utérine (endométriose).

·        Troubles de la production des spermatozoïdes.

·        Stérilité de cause immunologique.

·        Stérilité inexpliquée.

 

Fécondation in vitro : incubation des ovocytes et spermatozoïdes pendant 48 heures, puis examen et transfert des embryons dans la cavité utérine.

 

·        Infertilité masculine.

·        Échec de la FIV.

 

ICSI (intracytoplasmic sperm injection) : fécondation in vitro où un seul spermatozoïde est introduit de façon mécanique, sous un microscope, dans un ovule (micro-injection).

 

À lire également :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.