Grossesse et côlon irritable : que faire ? 

Syndrome De L'intestin Irritable Chez La Femme Enceinte
Ce trouble fonctionnel intestinal fréquent, non spécifique de la grossesse, est très gênant. Des solutions existent pour le soulager.

Des symptômes variés

Douleurs, ballonnement abdominal, voire aérophagie, nausées, parfois troubles du transit intestinal (alternance de selles dures et molles), lenteur de la digestion, ces symptômes procurent une sensation d'inconfort abdominal. La grossesse étant un facteur favorisant de cette pathologie liée à l'anxiété, mieux vaut recourir si possible aux solutions simples et sans risque.

Attention, c'est sans doute des contractions : Les douleurs sont isolées, se situent au niveau du bas-ventre et irradient plutôt vers le bas avec une sensation de durcissement de l'utérus.

Changez votre alimentation

Alimentation Grossesse

Il s'agit d'adapter votre façon de vous nourrir aux besoins de la situation. Autrement dit, il faut composer en fonction de vos symptômes (constipation, diarrhée...), bien que ces troubles soient surtout dus aux spasmes du côlon. En général, vous connaissez bien les aliments déclenchants et les éliminez d'emblée.

Nos conseils pratiques

  • Supprimez tout aliment favorisant la fermentation, comme le chou, le chou-fleur, les artichauts, les haricots blancs, les asperges...
  • Proscrivez les aliments gras et les plats en sauce.
  • Consommez de préférence des aliments faciles à digérer. Diminuez, sans les supprimer, les fibres (les légumes verts, les crudités, les salades...
  • Mangez moins aux repas principaux, mais plus souvent dans la journée.
  • Évitez le café, limitez le thé en privilégiant le thé vert.
  • Prenez le temps de bien mastiquer pendant les repas.
  • Limitez les aliments acides (par exemple les vinaigrettes, pensez à des associations moins agressives de type citron et huile d'olive, carottes et betteraves rouges...).

Pratiquez une activité physique régulière

  • Privilégiez les sports doux comme la natation, bénéfique aussi pour les maux de dos fréquents durant cette période.
  • Optez pour la marche à pied et la gymnastique douce.
  • Les sportives confirmées peuvent continuer leur activité favorite, si celle-ci n'est pas trop violente.

Pensez aux solutions douces relaxantes

Relaxation Grossesse

  • Pratiquez des exercices de relaxation

Isolez-vous dans une pièce calme et peu lumineuse. Après avoir bien vidé votre vessie, allongez-vous sur un lit ou par terre. Calez un coussin sous votre tête, vos genoux et vos pieds. Alternez ensuite la contraction et le relâchement de tous vos muscles, notamment ceux du ventre, tout en vous concentrant sur ce que vous faites.

Avec un peu d'entraînement, vous devez parvenir à vous détendre.

  • Optez pour le yoga

Reconnue pour diminuer le stress et les tensions, cette technique, souvent rythmée par la respiration, permet d'être à l'écoute de son corps et de soulager les spasmes abdominaux.

Des séances de kinésithérapie peuvent également être bénéfiques.

  • Pensez à la sophrologie

Cette méthode de relaxation apprend à vous concentrer sur vos sensations intérieures. un état qui peut vous permettre de dominer vos douleurs abdominales.

Attention à l'automédication pendant cette période !

Peu de médicaments sont autorisés chez la femme enceinte. Néanmoins, après avis médical, certains sont efficaces et peuvent être pris sans risque, tels les antispasmodiques, les pansements intestinaux, les médicaments à base de charbon (non absorbé par le tube digestif). Les anxiolytiques sont en revanche déconseillés.

La solution phyto-aromathérapie

Demandez impérativement l'avis d'un médecin spécialiste. Hormis la passiflore, évitez par prudence les plantes durant cette période, car il existe un risque de toxicité.

Les huiles essentielles sont à proscrire, même en massage (passage olfactif et à travers la peau).

À lire aussi : Les meilleurs exercices pour les femmes enceintes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires