La méthode Epi-no : est-ce efficace ?

Préparation Accouchement
La méthode Epino est une méthode encore peu connue de préparation à l’accouchement. Cette préparation à la mise au monde d’un enfant séduit pourtant les mamans allemandes. Qu’est-ce que la méthode Epi-no ? À quoi sert-elle ? Comment pratiquer cette méthode de préparation à l’accouchement ? Est-elle efficace ? Vous trouverez toutes les réponses à vos questions sur la méthode Epi-no dans cet article.

Qu'est-ce que la méthode de préparation à l'accouchement Epi-no ?

Comment bien se préparer à l'accouchement ? En tant que future maman, c'est une question cruciale que l'on se pose. Il est difficile de savoir comment faire en sorte que l'accouchement soit le moins douloureux possible et qu'il se passe bien pour la maman et pour l'enfant.

Sachez qu'il est parfaitement normal de se sentir perdue. D'ailleurs même les médecins ne sont pas toujours d'accord entre eux. C'est notamment le cas à propos de la méthode Epi-no, une méthode de préparation à l'accouchement qui fait encore débat au sein du corps médical. Cela explique notamment pourquoi la méthode Epi-no est encore peu répandue en France.

La méthode Epi-no est une technique mise au point pour aider les mamans lors de l'accouchement. Cette méthode de préparation consiste à insérer un petit ballon gonflable dans le vagin. Puis, on va venir gonfler progressivement le ballon à l'aide d'une poire. Le ballon va s'étendre jusqu'à presser doucement sur les parois du vagin de la future maman. Cela permet d'assouplir sans douleur le vagin. Au fil des séances, il sera alors possible de gonfler le ballon de plus en plus. C'est donc une technique idéale pour préparer le périnée de la femme enceinte afin d'en stimuler l'élasticité.

Epino Grossesse Accouchement
© Wikipedia

À lire également : 6 exercices faciles pour renforcer son périnée

Quels sont les objectifs de la méthode ?

La méthode Epi-no est une méthode indolore pour aider le périnée à s'assouplir. En gonflant le ballon, séance après séance, cette technique va faire pression sur les parois du vagin, comme pour mimer le passage de la tête du bébé. Ainsi, il est possible d'obtenir un périnée plus souple et bien préparé à s'étendre. Les prescripteurs de cette méthode la recommandent pour aider la maman à se préparer à mettre au monde son enfant.

Cette préparation vise à réduire les risques de déchirures et d'épisiotomie pouvant survenir le jour de l'accouchement. En effet, si le périnée n'est pas assez musclé et pas assez souple, il est possible que des déchirures anales ou périnéales surviennent le jour J. De plus, un périnée mal préparé va rendre tout le processus d'accouchement plus douloureux.

Comment se préparer à l'accouchement avec la méthode Epi-no ?

La technique se pratique aussi bien chez un médecin que seul, à domicile. Afin de pratiquer la méthode Epi-no, vous aurez besoin d'un petit ballon en silicone et d'une petite poire ou d'une petite pompe manuelle. Ces dispositifs peuvent être prescrits par un médecin ou une sage-femme et coûtent environ 116 €. Vous pouvez cependant être en partie remboursée par la Sécurité Sociale.

Pour pratiquer cette méthode, il faut insérer le ballon dans le vagin. Puis, à l'aide de la pompe, il faudra gonfler le ballon au maximum, jusqu'à ressentir une légère gêne. Le ballon va alors effectuer une pression qui va aider le périnée à s'assouplir. Puis, il suffira de dégonfler le ballon et de l'expulser.

Vous pouvez pratiquer cette préparation à l'accouchement chaque semaine pendant 5 à 10 minutes. À partir de votre septième mois de grossesse, vous pouvez intensifier votre pratique et effectuer ce massage du périnée jusqu'à une fois par jour. L'objectif est que le ballon puisse atteindre un diamètre proche de 10 centimètres, soit la taille moyenne de la tête d'un bébé.

Est-elle vraiment efficace ?

Beaucoup de femmes ayant expérimenté la méthode déclarent avoir eu moins mal. Ces témoignages semblent prouver que la méthode Epi-no est une aide à la couche et qu'elle évite que le périnée ne s'abîme.

Malheureusement, il est très difficile d'affirmer que cette technique est bel et bien efficace. Il y a très peu d'études sérieuses sur le sujet. Et les quelques études ayant été menées sur ce dispositif se contre-disent. Certaines concluent à une réelle amélioration de la souplesse des muscles du périnée tandis que d'autres semblent démontrer le contraire.

Dans tous les cas, la méthode Epi-no ne permet pas d'assurer aux futures mamans une véritable action préventive contre les déchirures et les épisiotomies.

Toucher Ventre Grossesse Haptonomie
© istock

Qu'en disent les médecins et les gynécologues ?

Le Collège National des Gynécologues et Obstétriciens français (GNGOF) concluent à une relative inefficacité de la méthode. Ils ne considèrent pas que la technique apporte de réels bénéfices. Les médecins et les scientifiques déclarent que la méthode ne permet pas de limiter les déchirures ou d'accélérer la seconde phase de l'accouchement.

À l'inverse, ils conseillent plutôt aux femmes enceintes de se tourner vers le massage du périnée. Un modelage à l'huile d'amande douce ou avec un lubrifiant diminue plus significativement les risques liés à l'accouchement. Enfin, le massage du périnée à l'huile lutterait également contre l'incontinence et les douleurs post-partum.

Pour conclure, si la méthode Epi-no fait encore débat, nombreuses sont les mamans qui continuent à la pratiquer et à la recommander. L'idéal serait de vous préparer à l'accouchement en combinant les deux méthodes : à la fois par une action directe sur la souplesse du périnée par l'utilisation du ballon Epi-no et une stimulation du périnée par un massage avec de l'huile d'amande douce naturelle. Ainsi, vous pourrez arriver beaucoup plus sereine à la clinique ou à l’hôpital le jour de l'accouchement. Ces deux méthodes combinées vous permettront également de mieux récupérer après la couche. Enfin, n'oubliez pas de vous inscrire à des séances de rééducation du périnée. Après votre grossesse, ces séances vous aideront à renforcer votre plancher pelvien et les muscles périnéaux.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.