Prise de poids pendant la grossesse : tout savoir sur les kilos de la femme enceinte

Femme Qui Se Pèse Pendant La Grossesse
La prise de poids est parfois redoutée par les futures mamans, en particulier avant une première grossesse. D’autant qu’elle donne lieu à des idées reçues – souvent fausses, d’ailleurs ! – qui ne manquent pas d’être effrayantes. Cela pousse parfois les femmes enceintes à se lancer dans des régimes qui peuvent se révéler aussi néfastes pour elles que pour leur enfant. Et si on en finissait avec les mythes et les idées reçues ?

Pourquoi une femme prend-elle du poids durant sa grossesse ?

Au cours de la grossesse, une femme prend "doit" prendre 11 à 18 kg (dans le cas d'une grossesse gémellaire) en moyenne. Ce poids est bien entendu lié au poids du bébé, qui pèse en moyenne 3 kg à terme. Mais votre corps doit également supporter le poids de l'utérus, du placenta, du liquide amniotique et à l'augmentation de votre volume sanguin. Enfin, votre corps se prépare à l'allaitement, en stockant une quantité plus importante de matière grasse.

Quelle est la prise de poids idéale durant la grossesse ?

On entend dire fréquemment qu'une femme enceinte devrait idéalement prendre 12 kg au cours de sa grossesse. Il serait plus exact de dire qu'une femme enceinte doit idéalement prendre 12 kg... en moyenne ! Car en réalité, la prise de poids idéale dépend de votre IMC.

L'IMC est l'Indice de Masse Corporelle. Pour connaitre votre IMC, vous pouvez effectuer un calcul rapide : votre poids (KG) divisé par votre taille multipliée par votre taille (en mètres).

Une fois que vous disposez de votre IMC, vous pouvez déterminer quelle est la prise de poids idéale au cours de votre grossesse :

  • Votre IMC est inférieur à 18,5 : la prise de poids idéale est de 12,7 à 18,1 kg, soit 0,57 kg par semaine au cours des 2ème et 3ème trimestres de grossesse ;
  • Votre IMC est compris entre 18,5 et 24,9 : la prise de poids idéale est de 11,3 à 15,9 kg, soit 0,41 kg par semaine au cours des 2ème et 3ème trimestres de grossesse ;
  • Votre IMC est compris entre 25 et 29,9 : la prise de poids idéale est comprise entre 6,8 et 11,3 kg, soit 0,27 kg par semaine au cours des 2ème et 3ème trimestres de grossesse ;
  • Votre IMC est supérieur à 30 : la prise de poids idéale est comprise entre 5 et 9 kg, soit 0,23 kg par semaine au cours des 2ème et 3ème trimestres de grossesse.

Comment sont repartis les kilos pris au cours de la grossesse ?

Le foetus représente environ 27% des kilos pris pendant la grossesse, tandis que les réserves maternelles représentent un peu plus de 26% de la prise de poids totale. Le liquide amniotique et le placenta représentent quant à eux 13%. Le reste du poids se répartit de la façon suivante :

  • Utérus : 7% ;
  • Seins : 3% ;
  • Volume sanguin : 12% ;
  • Liquide extracellulaire : 12%.
repartition poids pendant grossesse shema
© Sata Production - Shutterstock

Il est à noter qu'une future maman peut faire de la rétention d'eau, ce qui constitue une prise de poids supplémentaire (2kg en moyenne).

Quelle prise de poids mois par mois ?

Idéalement, la prise de poids doit être progressive, et aussi régulière que possible.

  1. Au cours du premier trimestre de grossesse, la prise de poids démarre en douceur : de 500 g à 1 kg par mois.
  2. Au cours du second trimestre de grossesse, la prise de poids augmente sensiblement, puisqu'elle varie de 1 à  1,5 kg par mois.
  3. C'est au cours du troisième trimestre de grossesse que les besoins de bébé se font plus importants. Une future maman peut alors prendre jusqu'à 2 kg par mois.

Là encore, il s'agit de chiffres indicatifs. Ils peuvent varier en fonction de l'IMC, de l'âge et du métabolisme de chaque femme. Pour connaitre votre courbe idéale, n'hésitez donc pas à faire un point avec votre médecin ou avec la sage-femme au début de votre grossesse ! Le suivi de grossesse implique d'ailleurs une surveillance de la prise de poids, avec à une pesée mensuelle au moins.

Quelles complications possibles lors d'une prise de poids trop importante ?

Si la prise de poids d'une femme enceinte est surveillée, c'est qu'une prise de poids trop importante peut entraîner des complications pour la future maman comme pour son enfant.

Les plus complications les plus courantes sont l'hypertension et l'accouchement avant terme. Le risque de diabète gestationnel est également bien plus élevé.

Une prise de poids excessive est par ailleurs susceptible de compliquer l'accouchement. Le travail peut être plus long, car on note que la dilatation du col est plus longue. Le recours à la césarienne ou à l'extraction instrumentale (ventouses ou forceps) est aussi plus fréquent.

Une prise de poids trop importante peut avoir des conséquences après l'accouchement. D'une part, la surcharge pondérale de la jeune maman peut persister à long terme. Et d'autre part, des études tendent à établir un lien entre une prise de poids excessive de la maman au cours de la grossesse et une tendance au surpoids chez l'enfant.

Faut s'alimenter davantage au cours de la grossesse ?

Femme Enceinte Qui Cuisine

Toute future maman l'entendra dire au moins une fois : au cours de sa grossesse, elle doit "manger pour deux". Il est vrai qu'elle doit s'alimenter pour elle, mais aussi pour permettre à son enfant de se développer correctement. Pour autant, il ne s'agit en aucun cas de manger plus, mais de manger mieux !

En début de grossesse, il est important de veiller à augmenter les apports en minéraux et en vitamines. C'est au cours du deuxième et troisième trimestre qu'une jeune maman ressentira le besoin de manger davantage. Son organisme réclamera davantage de calories au quotidien (en moyenne 340 calories de plus au cours du deuxième trimestre et jusqu'à 450 calories supplémentaires au cours du second trimestre).

Ces données demeurent des indications, et toute future maman doit avant tout être à l'écoute de sa faim et du sentiment de satiété. Si vous n'avez pas faim, il n'est donc pas utile de vous forcer ! C'est surtout du côté de l'eau qu'il faut faire attention, en particulier si vous avez toujours eu tendance à boire trop peu. Jusqu'à la fin de votre grossesse, vous devez veiller à vous hydrater pour deux !

Nos conseils et astuces pour éviter de prendre trop de poids

Il est malheureusement courant qu'une future maman soit inquiète face à sa prise de poids et qu'elle se lance dans un régime.

ATTENTION : un régime trop restrictif peut causer des carences, voire un accouchement prématuré. Les conséquences à long terme sur bébé sont aussi importantes, puisqu'il a davantage de chance de développer du diabète ou de devenir obèse en grandissant !

Pour éviter de prendre trop de poids, on commence donc par bien manger, en faisant des repas aussi sains et équilibrés que possible... qu'on prend le temps de déguster !

Restez à l'écoute de votre corps. Si vous n'avez pas faim, inutile de vous forcer. Optez plutôt sur les repas fractionnés, en mangeant lorsque vous en ressentez le besoin. Mais attention : il s'agit de consommer là encore une alimentation saine et équilibrée, et pas de céder au grignotage entre les repas !

Côté graisses, pas question de s'en passer, car bébé en a besoin pour se développer. On veillera simplement à maitriser leur consommation : vous pouvez alterner les huiles dans la salade, mais gare aux graisses cachées dans les plats cuisinés, par exemple !

Comment perdre ses kilos après avoir accouché ?

fitness-sport maman perdre poids shema
© Sata Production - Shutterstock

À l'ère des réseaux sociaux, un nouveau cliché a vu le jour : la jeune maman sportive qui perd ses kilos de grossesse en un rien de temps ! Dans la "vraie vie", une jeune maman doit faire preuve d'un peu de patience !

Les premiers kilos s'envolent bien sûr lors de l'accouchement. Ces kilos correspondent au poids du bébé, du placenta et du liquide amniotique. Au bout de 8 semaines, l'utérus retrouve une taille et un poids normal.

Et pour les kilos qui restent ? Priorité numéro : reprendre son alimentation en main. On commence par oublier les régimes drastiques, qui minent le moral et l'énergie... et qui ne permettent pas de perdre durablement du poids.

Il s'agit tout d'abord de revoir les quantités de nourriture : on l'a vu, une future maman mangera davantage au cours du dernier trimestre de grossesse. Et il faut donc se défaire de cette habitude !

Bien que les premiers mois avec bébé puissent être épiques, on s'efforce de faire des repas complets et équilibrés, que l'on déguste lentement, en prenant bien le temps de mâcher. Pensez à faire des pauses : cela laissera le temps à votre organisme de prévenir le cerveau que vous avez atteint votre point de satiété !

Si un rééquilibrage alimentaire s'impose, l'idéal est de vous remettre à bouger. Pas facile avec bébé... à moins d'opter pour des activités auxquelles vous pouvez l'emmener : yoga postnatal ou rando-poussette, par exemple.

Enfin, on prend s'accorde le droit (et le temps !) de se chouchouter. Rien de tel qu'un gommage ou un massage pour drainer et affiner !

Quelques (fausses) idées reçues sur la prise de poids pendant la grossesse

Les idées reçues le plus courantes concernent la prise de poids idéale au cours de la grossesse, le fait qu'une future maman devrait "manger pour deux" ou encore le fait qu'une jeune maman doive obligatoirement prendre un kilo par mois. Autant d'idées très approximatives... Mais ce sont loin d'être les seules (fausses) idées reçues sur la question !

1. Une future maman a des envies de fraises

Dans la pratique, une future maman a souvent des envies moins diététiques : chocolat, bonbon, caramel... On l'a vu, il n'est pas conseillé de grignoter tout et n'importe quoi entre les repas. Mais ce n'est pas une raison pour ne pas s'autoriser un petit craquage de temps en temps !

2. Conserver une activité physique peut limiter la prise de poids

Une future maman a tout intérêt à conserver une activité physique, qui doit bien entendu être adaptée au fur et à mesure de la grossesse. Cela lui permettra de conserver tonicité, souplesse et équilibre. Le yoga prénatal est tout particulièrement recommandé. Ce type d'activité ne vise pas à limiter la prise de poids, mais elle contribue à prévenir les risques de rétention d'eau... et les kilos qui vont avec.

3. Mieux vaut remplacer le sucre par des substituts

À moins d'une nécessité médicale absolue, il n'y a aucune raison qu'une future maman soit privée de sucre. D'autant que l'auriez-vous deviné ? Bébé peut être sujet à une hypoglycémie ! On préfèrera donc faire preuve de sagesse, en ne se privant pas... et en n'abusant pas non plus !

4. La prise de poids est responsable des vergetures

En réalité, ce n'est pas la prise de poids qui cause les vergetures, mais le cortisol. Une peau jeune sera moins exposée qu'une peau mature. Mais le meilleur moyen de s'en prémunir, c'est de bien prendre soin de sa peau. Hydratez-vous quotidiennement, en ciblant plus spécifiquement les zones "à risques" : le ventre, les seins et les cuisses.

5. Une jeune maman qui allaite perd plus facilement ses kilos de grossesse

Voilà une idée qui n'est pas tout à fait vraie... mais pas tout à fait fausse non plus ! Il est vrai qu'une future maman stocke des graisses en vue de l'allaitement. Une jeune maman qui nourrit son enfant au sein dépensera effectivement quelques calories. Elle peut donc avoir quelques facilités à perdre ses kilos de grossesse... si elle opte pour une alimentation en quantité raisonnable !

Qu'est- important de retenir ?

Au cours de la grossesse, le poids idéal varie d'une femme à l'autre. Il est cependant indispensable de surveiller sa courbe de poids. Si une prise de poids excessive peut causer des complications, trop peu de kilos se révèleraient dangereux pour la jeune maman comme pour son enfant ! On veillera donc en priorité à manger sain et équilibré... sans pour autant doubler les quantités. Si la prise de poids peut être perturbante – surtout au cours d'une première grossesse – elle n'a rien de définitif. Une jeune maman pourra retrouver une silhouette fine et tonique... à condition de s'accorder le temps de le faire en douceur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires