Narcissique : Les bons et les mauvais côtés

Narcissisme Bons Mauvais Cote
S’aimer, c’est mal vu ! En effet, trop de narcissisme nuit. À soi et aux autres. Pourtant, selon des psychologues, avoir une bonne estime de soi et savoir gérer son image est le signe d’un certain équilibre mental.

Le narcissique, pas vraiment aimé des gens

S’aimer soi-même d'une manière trop visible, ce n'est pas très bien vu. Dans la vie quotidienne, les narcissiques, les vantards nous fatiguent quand ils ne nous vampirisent pas. Le terme même de « narcissisme » vient d'un mythe où le héros est mort de s'être trop aimé.

Mais qu'aimait-il en réalité ? Car le narcissisme est profondément naturel ; c'est un amour inné que nous avons pour nous-mêmes, à la naissance. La plupart des petits enfants ont cette attitude bienveillante à leur propre égard.

C'est au cours des confrontations avec les autres, avec les événements de la vie qu'ils vont perdre cette belle image d'eux-mêmes. Cela s'aggrave encore à l'adolescence, lors de la grande métamorphose physique et bien visible, mais aussi psychique et tout aussi perturbante. Si les adolescents ne sont pas narcissiques, c'est justement parce qu'ils subissent une modification de leur image mentale et corporelle beaucoup trop rapide.

Mais à l'âge adulte, un narcissisme bien tempéré est un signe de bonne santé mentale. On devrait réhabiliter un narcissisme sain, celui qui caractérise les êtres "bien dans leur peau". Un narcissisme qui permettrait de vivre sans avoir besoin de signes extérieurs de réussite.

Mais cet équilibre dans l'amour de soi est difficile à trouver. La plupart des femmes souffrent de ce que Freud a identifié comme une "blessure narcissique". L'éducation, l'environnement y sont pour beaucoup. Elles ont sans doute été insuffisamment "narcissisées" dans leur enfance, moins valorisées, et cantonnées à des rôles modestes. Elles sont donc plus rarement narcissiques

"Je suis moche, trop grosse, je ne sais pas m'arranger" sont des phrases courantes. Les psychiatres constatent avec surprise qu'elles émanent surtout de femmes particulièrement favorisées par la nature. Mais il n'y a pas que l'apparence : "Je suis nulle, je n'y arriverai jamais, je n'ai jamais su faire ça" sont également des affirmations féminines typiques, qui en disent long sur la façon dont certaines femmes se voient.

Narcissisme Psychologie
© istock

Narcissisme : Des ravages dans le monde du travail

À l'autre extrême, on trouve les trop narcissiques, « mal narcissiques ». Ce sont plus fréquemment des hommes, qui se trouvent exceptionnels, uniques. Ils ne rêvent que de succès illimités, de pouvoir, d'éclat. Ils ont la conviction d'être supérieurement intelligents, doués, efficaces. Le fait que certains puissent en douter les met hors d'eux. Ils ont un comportement hautain, arrogant et cherchent par tous les moyens à être proches de personnalités en vue, riches et célèbres, dont la compagnie les flatte. Ce besoin d'être adulé conduit tout naturellement à estimer qu'ils ont droit à un traitement de faveur. D'ailleurs tout leur est dû. Ils sont sans scrupule, exploitent et utilisent leur entourage pour obtenir ce qu'ils veulent. Incapables de reconnaître ou de ressentir ce que peuvent éprouver les autres, ils sont envieux et pensent que tout le monde l'est également.

Quand ce narcissique perverti est une femme, son prototype est la belle-mère de Blanche Neige, qui ne cesse de se référer à son miroir pour savoir si elle est la plus belle. Le jour où sa belle-fille risque de la dépasser, elle est prête à tout pour l'éliminer. Le conte de fée autorise l'élimination physique mais, dans la "vraie" vie, cette femme abusive, qui est toujours en concurrence avec sa fille, risque de la détruire psychologiquement. Elle ne manque jamais de relever le détail qui cloche - "Tiens, tu as des pellicules" - de souligner les points faibles - "Tu as grossi, tu n'as pas encore trouvé de travail ?" - de bien marquer sa préférence pour son fils quand il y en a un, de dévaluer la vie sentimentale de sa fille - "Ton mari n'est pas encore rentré ? Remarque, ça ne m'étonne pas... " Quand elles sont jeunes, les femmes trop narcissiques survalorisent leur apparence physique. Elles fréquentent assidûment les centres de fitness ou les instituts de beauté. Rien ne freine leurs ambitions. Dans la vie professionnelle, ce sont des "tueuses".

Ces personnalités font des ravages autour d'elles. Elles sont expertes en harcèlement moral. Dans tout groupe va émerger un prédateur narcissique. Et dans l'entreprise, les narcissiques sont très valorisés. Ils le seront de plus en plus. Nous sommes dans une société narcissique, ils ont donc de beaux jours devant eux.

Au niveau individuel cependant, l'avenir est moins rose. Tant qu'il est jeune et rencontre un certain succès, tout va bien pour le narcissique maladif. Mais à force de manipuler et d'utiliser son entourage, de passer d’une conquête à l'autre, il finit par faire le vide autour de lui. Il ne supporte pas les revers de fortunes, l'isolement. Encore pire, la maladie.

D'ailleurs, le vieillissement l'angoisse. Alors, il s'aigrit, devient très souvent hypocondriaque et dépressif. On ne se refait pas : il n'ira consulter que des sommités médicales. Mais sa vraie maladie est psychique. Une thérapie psychanalytique lui permettra de comprendre l'origine de son problème et, par là même, de le traiter. Les techniques cognitives et comportementales, de leur côté, aident ces personnes à prendre conscience des réactions en chaîne et des conditionnements qui pérennisent leurs comportements fâcheux afin de les modifier.

Un personnage caricatural

L’abominable narcissique, vous l’avez déjà vu dans la "vraie" vie domine — ou voudrait dominer — dans l'entreprise, le couple, dans le show-business et en politique : c'est cet homme tiré à quatre épingles, ongles manucurés et chaussures parfaitement cirées, tellement sûr de lui qu'il en est arrogant. Il vit entouré d'une cour dont les membres sont renouvelés sans ménagement au fur et à mesure de leur utilisation, ne porte que des habits griffés, roule dans des voitures haut de gamme de marque allemande ou italienne, habite un immense appartement décoré par un designer à la mode, fait des affaires sans état d'âme — les lois et les règles de toute façon, ce n'est pas pour lui. Il est Au-dessus de cela et considère que personne n'est en droit de lui donner des leçons. D'ailleurs, qui en aurait envie ? Il en "jette", on le regarde, on l’adule, et tout cela lui est dû. L'admiration des autres est son carburant.

Le cinéma et la littérature aiment bien les narcissiques qui font de redoutables séducteurs. Richard Gere l'incarnait très bien dans Pretty Woman. Mais le meilleur exemple en est Dorian Gray, qui ne vit qu'à travers l'image qu'il a de et ne supporte pas son vrai portrait, reflet de ce qu'il est en réalité.

Fille Narcissique Defaut
© istock

Que faire face à une personnalité narcissique

À faire :

  • Montrez-lui votre approbation chaque fois qu'elle est sincère.
  • Expliquez-lui les réactions des autres.
  • Ne faites que les critiques indispensables, et soyez très précis
  • Soyez discret sur vos propres réussites et privilèges.
  • Si c'est votre patron : ne mettez pas trop votre en jeu quand vous êtes avec lui.
  • Prenez du recul
  • Si c'est votre collègue ou collaborateur : attention à ce qu'il ne prenne pas votre place !

Ne pas faire :

  • Ne faites pas de l'opposition systématique
  • Soyez vigilant face aux tentatives de manipulation
  • N’accordez jamais une fois les faveurs que vous ne voulez pas renouveler.
  • Ne vous attendez pas au donnant-donnant.

À lire :

  • Du bon usage du narcissisme, Alberto Eiguer. Editions Bayard.
  • Les personnalités pathologiques, Quentin Debray et Daniel Nollet. Éditions Masson.

À lire également : Psychologie : Avez-vous l'esprit ouvert ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.