Quel est l’âge idéal pour avoir un premier enfant ?

Couple Avec Femme Enceinte
Au fil des années, l’âge de la première grossesse en France n’a cessé de reculer. Il est en moyenne actuellement à 28.5 ans. On voit de plus en plus de femmes accoucher après 40 ans. Cela s’explique par le niveau d’étude qui augmente, des débuts de carrière parfois difficiles et peu propices à la grossesse, mais également parce que le nombre d’enfants par foyer diminue. Mais y’a-t-il vraiment un âge idéal pour devenir parents ?

L’âge idéal pour avoir un enfant

Il est variable suivant les circonstances de la vie et sa stabilité professionnelle et sentimentale. Chaque âge présente des avantages et des inconvénients. Il semble toutefois que le nombre d’enfants désirés joue un rôle crucial également. Plus vous souhaitez en avoir, plus votre première grossesse sera rapide.

D’un point de vue purement biologique et d’après certains chercheurs, l’âge parfait pour être mère la première fois se situerait entre 25 et 30 ans.

Cela s’explique par le fait que la fertilité diminue à partir d’un certain âge. Elle est à son apogée à 20 ans et elle diminue ensuite de manière très légère entre 20 et 30 ans, puis plus drastiquement entre 30 et 40 ans. À 25 ans, 25 % des cycles menstruels sont susceptibles de conduire à une grossesse. Vous pouvez alors tomber enceinte en 4 mois environ. Ce chiffre passe ensuite à 15 % pour les trentenaires et entre 10 et 12 % à 35 ans.  À 40 ans, la chance d’être enceinte n’est plus que de 5 à 6 % par cycle. Et après 45 ans, il passe à 0.5 %.

Devenir parents à 20 ans : est-ce le meilleur moment ?

La réponse est oui et non, en effet, cela dépend de plusieurs facteurs. C’est une période où votre condition physique est au top, mais cela n’est pas forcément suffisant. Il faut être dans une relation stable et durable de préférence. Il faut également être bien installé dans votre vie professionnelle et avoir une certaine sécurité financière, ce qui est rarement le cas à cet âge. Avoir un bébé jeune alors que vous n’êtes pas indépendante et bien installée dans votre vie est compliqué à vivre.

L’avantage des grossesses entre 20 et 25 ans est cependant non négligeable. Les parents ont plus d’énergie et peuvent s’en occuper facilement. La grossesse présente moins de risques au niveau des complications éventuelles. De plus, il est plus simple de comprendre ses enfants quande famille.

Couple Avec Nouveau Né
© istock

Être parents à la trentaine

Les parents de trente ans et plus ont acquis une certaine stabilité financière et professionnelle. Ils sont également plus stables au niveau psychologique, car installés dans une relation solide.

La mère a fait ses preuves, a pris ses marques et sa carrière commence à prendre forme. Elle peut alors lâcher du lest et se permettre de tomber enceinte sans que ça nuise à son avenir. C’est un facteur important, car les parents d’aujourd’hui veulent concilier vie de famille et vie professionnelle au mieux. Or, l’accès à l’emploi des jeunes diplômés est parfois parsemé d’embuches et surtout pour la femme qui désire des enfants.

De plus, l’environnement de la maman est souvent plus propice avec notamment des amies qui ont déjà un enfant et qui peuvent l’entourer. La femme, comme l’homme à cet âge, est plus posée, plus réfléchie et elle peut faire des « sacrifices » pour ses enfants sans en souffrir. Elles sont attentives au bien-être de bébé et avant à leur grossesse, en un mot, elles sont plus sereines.

Être mère après 40 ans

Cette situation est fréquente en Europe malgré les obstacles. Cela s’explique par une rencontre sentimentale tardive, une situation professionnelle difficile à mettre en œuvre, des études longues… Ce n’est pas l’idéal que ce soit au niveau des chances de devenir mère que pour une grossesse sans complications. Le suivi devra être plus régulier et les risques pour le bébé et la maman, plus fréquents. Heureusement, les progrès sur le plan médical offrent de bonnes chances de mettre un beau bébé en pleine santé au monde.

Les parents sont plus matures, plus stables financièrement et plus responsables, à la quarantaine.

En conclusion : il n’existe pas véritablement d’âge idéal pour devenir parents, ce sont les aléas de la vie et les circonstances qui en décident le plus souvent.

À lire aussi : Fécondité : Quand l’enfant ne vient pas

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.