Eczéma chez bébé : hydrater sa peau c’est essentiel !

Eczema Bebe Peau Hydratation Creme
Symptôme récurrent de l’eczéma, la peau sèche nécessite des gestes-soins particuliers. On vous explique tout ce que vous devez savoir pour combattre l’eczéma chez votre nourrisson.

Les premières manifestations de l'eczéma constitutionnel (dermatite atopique) démarrent après le premier trimestre de vie. Elles touchent environ 20 % des nourrissons et disparaissent, dans 80 % des cas, entre quatre et six ans.

Il y a trois symptômes :

  • Une peau anormalement sèche: cela vient d'une anomalie de la barrière cutanée qui ne produit pas de lipides. Résultat ? une peau rugueuse avec des petites plaques rouges entraînant démangeaisons et desquamations.
  • Une inflammation plus ou moins constante chez le nourrisson, les lésions sont surtout localisées au visage (sur les joues et le menton), au niveau du pli du coude, sur le torse et, parfois, au pli des genoux. À cet âge, les lésions sont rouges et prurigineuses : la peau est à vif. Les allergènes y pénètrent.
  • Une peau colonisée par le staphylocoque doré : la bactérie est présente à 90 % au niveau des lésions. Elle est susceptible d'entraîner une infection à traiter.
Eczema Bebe Hydrater Peau
L'application quotidienne d'un émollient traite la sécheresse cutanée. © istock

À lire également : Prendre soin de la peau de bébé, tout un programme !

En phase de poussée d’eczéma, la bonne attitude c'est…

  • Traiter avec des dermocorticoïdes : ils sont, chez le nourrisson, le seul traitement efficace reconnu (les inhibiteurs de la calcineurine ne pouvant être utilisés chez les moins de deux ans). Les dermocorticoïdes se présentent sous la forme de crèmes, pommades, lotions et gels. En général, on applique plutôt une crème sur les lésions suintantes et les plis, une pommade sur les lésions sèches. Chez le nourrisson, seuls les dermocorticoïdes de classe II (modérés) sont prescrits, à raison d'une application par jour, de préférence le soir, après la toilette, sur une peau propre. Exceptionnellement, deux fois par jour en cas de poussée très sévère.

A savoir : ne jamais les appliquer sur le visage d'un bébé, car il existe un risque d'atrophie cutanée.

  • Compléter avec des soins d'hygiène : le tout-petit doit être lavé tous les jours avec un pain dermatologique sans savon : soit dans un bain court (moins de dix minutes) et tiède (330 C), soit sous la douche. On peut aussi utiliser une huile de bain hydro dispersible. Elle neutralise les effets du calcaire et ne se rince pas. Le séchage se fait par tamponnement pour ne pas agresser la peau fragilisée. Cette toilette quotidienne est nécessaire, même si les lésions sont à vif et que ça pique. Elle enlève les allergènes présents sur la peau et l'excès de crème, évitant une macération.
  • Chaque matin, l'application d'une pâte émolliente sur tout le corps traite la sécheresse cutanée. L'émollient nourrit la peau extérieurement et agit, à l'intérieur, au niveau de l'ADN des cellules, un peu comme une autorelipidation. Il diminue aussi la dose de dermocorticoïdes.
  • Le port de vêtements en coton, en soie ou en polyester à fibres fines est recommandé pour leur bonne tolérance. A éviter : la laine, irritante.

En période de rémission, il faut :

  • Graisser la peau : l'émollient est appliqué deux fois par jour, matin et soir, sur tout le corps et sur le visage. Le problème de sécheresse cutanée s'améliore déjà en une semaine.
  • Utiliser des produits de toilette neutres : il est recommandé, pour nettoyer bébé, de choisir des produits sans parfum. Le tout-petit allergique a une sensibilité accrue et peut donc faire des réactions. Préférer également ceux qui sont sans parabène : 10 % de ces enfants y étant allergiques.
Bain Bebe Hydrater Peau
Le bain, c'est moins de dix minutes, et à une température de 33°c maximum. © istock

Adoucir la peau sèche avec l'homéo

Plusieurs remèdes peuvent éviter l'évolution de l'eczéma :

  • Arsenicum Album pour les petits dont la sécheresse de la peau est aggravée par le froid, et les démangeaisons améliorées par les bains chauds.
  • Natrum muriaticum : chez les bébés très sensibles aux piqûres d'insectes, ayant tendance à la constipation et préférant le salé au sucré.
  • Sepia s'adresse aux nourrissons qui n'aiment pas le lait, qui sont constipés et de tempérament calme.
  • Sulfur iodatum est indiqué chez les enfants qui ne supportent pas l'eau pour se laver et ne l'apprécient pas non plus comme boisson.

Ces remèdes sont à donner à raison de trois granules, trois fois par jour en 5 CH.

À lire aussi : Comment en finir avec l'impétigo ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.