Une école alternative : qu’est-ce que c’est ?

Ecole Alternative Enfants
Connaissez-vous le point commun entre Albert Einstein, Winston Churchill, Walt Disney et Charles Darwin ? Tous sont de très célèbres… anciens cancres ! Ces personnages historiques avaient beau être brillants, ils ont tous été considérés comme des mauvais élèves à un moment de leur scolarité. Ces exemples soulignent les failles d’un système scolaire parfois trop rigide et peu ouvert à la diversité des intelligences. Et si une autre école était possible ?  

C'est face à ce constat que sont les nées les écoles alternatives. Si elles ont des méthodes et des philosophies divergentes, toutes ont un point commun : elles remettent les besoins de l'enfant au centre de la scolarité afin de l'aider au mieux à se développer, à son rythme et selon ses propres capacités. Ces nouvelles écoles connaissent un succès croissant en France et en Europe. Elles sont reconnues supérieures au système classique pour éveiller la curiosité et la créativité des enfants. Montessori, Freinet, école de la vie, école à la maison … Voici un guide concis sur les écoles alternatives, les différentes philosophies, méthodes ainsi que leurs avantages et inconvénients.

École alternative : définition

Une école alternative est une école privée, non subventionnée par l’État. Comme l'indique son nom, ces écoles proposent une pédagogie différente de l'école publique. Pour cela, elles axent l'apprentissage sur l'enfant et non sur les connaissances à enseigner. Leurs méthodes d'éducation sont centrées sur le rythme et la personnalité de chaque élève. L'hypothèse de départ est la suivante : Chaque personne vient au monde avec des capacités, des appétences et un fonctionnement cérébral qui lui sont propres. Le but de l'école est de travailler avec cet enfant pour l'aider à s'épanouir et qu'il prenne du plaisir à apprendre.

Il existe plusieurs types d'écoles alternatives. Leurs méthodes d'apprentissage sont différentes, tout comme leurs philosophies et leurs valeurs. Mais elles partagent toutes le fait de ne pas considérer l'éducation à travers un programme uniquement tourné vers l'accumulation de connaissances. Elles érigent le bonheur et l'épanouissement de l'élève comme des buts à atteindre au même niveau que le développement intellectuel. Les professeurs des écoles alternatives enseigneront autant des connaissances théoriques qu'une manière d'apprendre, de vivre en communauté et d'exprimer la créativité.

Quelles sont les différences entre une école alternative et une école classique ?

L'école alternative n'est pas soumise à suivre le programme de l’Éducation Nationale ou les horaires des écoles classiques. Elles ont donc plus de libertés dans leur manière d'éduquer les élèves. Leurs méthodes comprennent des ateliers créatifs, des activités manuelles ainsi que des jeux proches des méthodes de coaching afin d'éveiller la curiosité et la conscience des enfants.

Les 5 principaux points de divergence des écoles alternatives vis-à-vis des écoles classiques sont

  • L'implication des parents dans le processus éducatif

Parce que ces écoles considèrent que l'éducation commence d'abord à la maison, elles demandent aux parents d'être activement impliqués dans la vie scolaire de leur ou leurs enfants. Les écoles alternatives proposent fréquemment aux parents des élèves de venir participer à un atelier ou une réunion.

  • L'accent mis sur l'autonomie

Si l'accent est mis sur le développement de chaque individu, cela implique que les élèves doivent être moteurs de leurs propres épanouissements. Ils doivent pouvoir être autonomes dans les activités proposées et explorer ce qu'ils préfèrent.

  • Moins de compétition et plus de coopération

Dans une école alternative, l'entraide entre les élèves est favorisée. Les projets de groupe sont plus fréquents. C'est aussi un moyen efficace pour créer de la différenciation entre les élèves : chacun est invité à proposer ses idées et ses compétences dans l'objectif de réaliser quelque chose en commun avec ses camarades.

  • Pas de système de notation

Afin d'éviter une compétition considérée comme malsaine, les écoles alternatives ne notent pas les élèves de manière classique et numérique. Elles proposent plutôt des systèmes d'auto-évaluations où l'élève doit trouver par lui-même comment il aurait pu mieux faire et quelles sont ses propres faiblesses afin de travailler dessus. Il est aussi proposé aux camarades de classe de s'évaluer entre eux, avec bienveillance, afin de leur apprendre à s'entraider.

  • Le développement global de l'enfant

Les méthodes de ces écoles peuvent parfois surprendre. Elles ne se concentrent pas uniquement sur les matières et les connaissances mais également sur le fait de donner les moyens aux élèves de se développer sur le plan émotionnel. Par du yoga, de la méditation, des activités manuelles ou musicales, les professeurs guident les élèves vers une construction de leur confiance en soi, d'une meilleure communication et d'une meilleure gestion du stress.

Classe Ecole Eleve
© istock

Les avantages

Suite à une étude de la CNRS, l'école alternative tient ses promesses. En effet, les résultats montrent que les élèves ayant effectué leur scolarité dans une école alternative seraient plus avancés au niveau de la lecture et de l'écriture que des élèves d'une primaire classique.

Outre une réussite sur le plan scolaire, les méthodes d'éducation alternatives sont reconnues pour améliorer la motivation et la créativité des enfants. Ces derniers acquerraient une meilleure sociabilité ou ce que les américains appellent les « soft skills ».

Les inconvénients

Pour que le système fonctionne, il est nécessaire de faire des classes avec de plus petits effectifs. Vu que ce sont des écoles privées, les frais de scolarité sont souvent très élevés. Comptez environ 5000 euros par an pour inscrire votre enfant dans ce type d'école.

De plus, il est parfois difficile pour les enfants de passer d'une école alternative à un système éducatif classique par la suite. N'étant pas habitués aux examens et aux notes, les élèves peuvent vivre le retour à un cursus classique comme un choc.

Ecole Alternative Devoirs
© istock

Comment choisir son école alternative ?

Les écoles alternatives ont certes des points communs mais leurs méthodes peuvent être très différentes. Pour ne pas vous tromper dans votre choix, on vous recommande d'anticiper en récupérant un maximum d'informations avant d'inscrire votre enfant. Cela passe idéalement par une visite de l'école, une rencontre avec le corps pédagogique et une discussion avec des parents d'élèves.

À qui s’adresse les écoles alternatives ?

Si vous avez les moyens et la volonté d'inscrire votre enfant dans une école alternative, vous n'aurez qu'à déposer un dossier pour votre enfant. Ces écoles sont ouvertes principalement aux élèves de 2 à 9 ans.

Les différents types d’école alternative

Voici les 3 écoles alternatives les plus connues :

  • L'école Montessori

C'est la méthode alternative la plus répandue. Elle se base sur un éveil de l'enfant par l'autonomie et la liberté. Une pédagogie qui s'appuie sur les 5 sens de l'enfant afin de l'aider à bien apprendre et comprendre. Pour chaque matière, les élèves sont invités à explorer un sujet en utilisant le toucher, la vue, le sens de l'odorat, l'ouïe et le goût. Cela permet de répondre aux besoins des différentes typologies de mémoires tout en développant la curiosité de l'apprenant.

Cette vision de l'école s'axe sur l'idée que l'éducation doit d'abord être une aide à la vie. Le but est de guider l'élève vers son propre potentiel et de découvrir sa forme d'intelligence. Le développement psychique devient autant une priorité que l'apprentissage de la lecture et de l'arithmétique.

Ecole Alternative Montessori
© istock
  • L'école Waldorf-Steiner

Elle s'appuie sur l'anthroposophie. L'objectif de cette école est de développer l'enfant à la fois sur ses capacités cognitives que sur ses capacités de pensée abstraite et sa spiritualité. On retrouve fréquemment des activités comme la méditation et le yoga dans le cursus de cette école.

Dans un monde incertain, cette méthode donne la part belle à l'ouverture sur le monde et à la créativité. Pour cela, l'accent est mis sur les activités artistiques ou créatives comme le jardinage, le dessin ou la musique. La libération de l'imagination de l'enfant occupe une place prépondérante au sein du cursus.

  • L'école Freinet

Parmi les écoles alternatives, l'école Freinet se différencie par son approche plus collective de l'éducation. C'est la méthode qui donne le plus de place à la liberté d'expression, la communication au sein d'un groupe et l'égalité entre les élèves et avec le corps professoral. Une approche qu'on peut également qualifier de « démocratique ».

L'apprentissage individuel de l'enfant se fait sous la forme de jeux et par l'expérimentation afin de lui donner envie d'apprendre. Aussi désignée comme une méthode d'apprentissage par tâtonnement. L'idée de départ est qu'un enfant a la capacité à apprendre de nombreuses choses par lui-même, et dès son plus jeune âge, comme la marche ou l'expression orale. C'est pourquoi cette école prône une grande autonomie de l'enfant dans le processus d'acquisition de nouvelles connaissances.

Si ce sont les 3 plus grandes écoles alternatives, sachez qu'il en existe d'autres comme l'école à la maison ou l'école parentale. Si cela vous intéresse, nous vous invitons également à consulter l'annuaire en ligne des écoles alternatives pour trouver celle qui correspondra à votre vision de l'éducation.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.