Psychologie : comment répondre aux questions d’enfants ?

Répondre Questions Enfants
Pour les enfants et les parents, les vacances, c’est d’abord être ensemble, au contact de la nature, avoir le temps de regarder autour de soi, être ému par un coucher de soleil ou par un ciel criblé d’étoiles.

Prendre enfin le temps de laisser fuser les questions des enfants et ses propres questions, pouvoir y répondre tranquillement ou chercher ensemble les réponses à tous les questionnements suscités par l'observation du monde, n'est-ce pas le bonheur ? Le monde devient soudain accessible comme un livre ouvert.

Créer de nouvelles relation parent-enfant

Le temps des vacances, c'est l'occasion unique d'instaurer une relation enrichissante avec ses enfants. Pour créer un climat idéal, laissons tomber quelques heures par jour les principes d'autorité : l'harmonie des rencontres entre parents et enfants y gagnera beaucoup et en étonnera plus d'un !

Parlez avec vos enfants

Quitter son environnement habituel pour se retrouver au contact étroit de la nature, à la campagne, à la mer, à la montagne, c'est faire naître à chaque instant des milliers de questions sur l'organisation du monde.

Montrez-leur que vous les écoutez

Pour bien dialoguer avec les enfants, des psychologues proposent la méthode de l’écoute active. Quand l'enfant pose une question, le parent reformule la question comme il la comprend et la retourne à l'enfant : "Tu voudrais savoir ceci... est-ce bien cela que tu as voulu me demander ?" L'enfant acquiesce ou non à cette formulation il comprend qu'il a été "entendu" et se trouve dans une bonne disposition pour continuer la conversation.

Osez dire : "Je ne sais pas"

C'est parfois difficile d'oser répondre à un enfant qui vous questionne.

"Je ne sais pas, je ne peux pas tout savoir !" Le parent craint d'y perdre son prestige ! En fait, l'enfant est parfaitement capable d'entendre cet aveu et de comprendre, si on le lui explique, l'immensité du savoir que représente la connaissance du monde. C'est, au contraire, une bonne façon d'aborder la complexité et la relativité de toutes les connaissances.

Cherchez ensemble

La meilleure solution, c'est de proposer à l'enfant de chercher ensemble les réponses à toutes ses questions et de commencer à lui montrer comment on procède pour trouver une information, regarder sur internet, ouvrir un dictionnaire, aller en bibliothèque, ou encore en parler à ses grands-parents qui aiment bien qu'on fasse appel à eux...

Éveillez leur intérêt

Il y a aussi des enfants qui sont moins curieux que d'autres et qui posent peu de questions. Il est facile d'éveiller leur intérêt quand on se promène avec eux dans la nature et que l'on commence à leur raconter des histoires sur les animaux qui se cachent dans la forêt, à cueillir une feuille pour rechercher le nom de l'arbre, de la plante ou de la fleur.

Questions Enfant
© istock

Ce qui se cache derrière les questions des enfants

Ils veulent comprendre ce qu'ils voient…

  • "Dis, Maman, pourquoi, ce soir, la lune est cassée ?"

"Regarde, la lune tourne autour de la terre et quand tu n'en vois qu'un quartier comme ce soir, c'est qu'elle disparaît sur le côté. Je vais t'apprendre un truc : si elle a la forme d'un C, elle est décroissante ! Bientôt tu ne la verras plus du tout, mais si tu vois un D, elle revient vers nous et va devenir toute ronde comme un ballon. "

  • "Pourquoi le ciel est bleu ?"

« Dans l'air que tu respires, il y a de minuscules gouttelettes d'eau qui attrapent la lumière du soleil et lui donnent cette couleur bleue, profonde et magique. »

…et ce qu'ils ne voient pas mais dont on leur parle

Ce qui est infiniment loin ou infiniment petit :

  • "Est-ce que c'est le même ciel où vont les morts ?"

"Ceux qui nous ont quittés pour toujours, on ne peut plus les voir, nous les vivants, alors on dit qu'ils sont partis au ciel, très loin, rejoindre tous les autres. Ceux qui sont croyants pensent qu'ils sont auprès de Dieu."

"Il y a des choses que tu ne peux pas voir et qui existent : tu sais que tu vas avoir bientôt un petit frère, il y a des milliards de petites cellules qui poussent chaque jour pour devenir un vrai bébé dans le ventre de maman !"

Organisez leurs connaissances

Les enfants, comme les adultes, ont besoin de se situer dans l'espace et dans le temps pour se sentir "à leur place" au cœur d'un équilibre rassurant. Ils vivent dans un monde "rythmé" par le jour et la nuit, les cycles de la lune, de la terre et du soleil. C'est quand ils se retrouvent au sein de la nature qu'ils comprennent le mieux l'existence de ces rythmes et qu'ils aiment qu'on leur en explique le fonctionnement.

  • "Qu'est-ce qui fait le jour et la nuit ?"

« Quand il fait jour pour toi, petit Parisien, il fait nuit de l'autre côté de la terre, petit Tahitien dort à poings fermés. Tu sais pourquoi ? La terre tourne autour du soleil, mais elle tourne aussi sur elle-même comme une toupie. Un coup, elle regarde le soleil, c'est le jour ; un coup, elle lui tourne le dos, c'est la nuit. »

  • "Pourquoi c'est pas toujours l'été ?"

"Quand la terre tourne autour du soleil, elle le fait très lentement, avec un petit air penché. Certains points sont alors plus proches du soleil que d'autres. L'été, notre pays, la France, reçoit directement le rayonnement solaire. Le soleil est très haut dans le ciel et la nuit tombe très tard. Puis la terre, dans sa course, présente d'autres parties du monde plus directement exposées au soleil. Pour nous, plus éloignés, c'est l'automne, puis l'hiver qui s'annoncent, avant le retour du printemps. »

Se situer dans l'univers qui les entoure, apprendre à comparer

Les enfants aiment comprendre quelle est leur place sur terre. Plus ils grandissent, mieux ils assimilent la notion d'espace qui est nécessaire à l'évolution de leur intelligence. Regarder le ciel d'une nuit d'été fait naître naturellement une multitude d'interrogations.

  • "Ce soir, la lune a l'air plus grande que le soleil !"

"Ne crois pas ça ! En fait, elle est quatre cents fois plus petite que le soleil ! Mais, comme elle est aussi quatre cents fois plus proche de la terre, elle nous paraît avoir la même taille. "

  • "Est-ce que la terre, c'est très, très grand ? "

"La terre ? C'est plus petit qu'une tête d'épingle dans l'océan ! Tu vois toutes ces étoiles dans le ciel, il nous faudrait voyager cent mille années pour aller plus loin qu'elles ! "

Notre infinie petitesse dans l'univers donne le vertige ! une bonne façon de comprendre ce que veut dire : "relatif".

Répondre Aux Questions D'enfant
© istock

Leçons de choses, leçons de vie

Comprendre les cycles de la vie

En regardant fleurir et se faner les roses, les fleurs du tilleul s'épanouir et embaumer le jardin avant de redevenir de petits grains verts, l'enfant comprend que la vie se développe, s'épanouit, et prend fin pour renaître éternellement. Mais ce n'est plus la même rose qui repousse, ni la même fleur qui tombe sur la pelouse...

Le respect du vivant

Dorian et Yassin sont assis dans le jardin et s'amusent à mettre un doigt près d'une sauterelle verte qui s'élance dans l'herbe. Tout à coup, Dorian écrase la sauterelle !

- "Pourquoi fais-tu ça ? " dit leur maman.

- "Je veux la tuer", répond Dorian

- "Elle ne t'a fait aucun mal, dit la maman. Maintenant, à cause de toi, elle a fini sa vie pour rien, c'est bien dommage, imagine qu'une très grosse bête ait fait la même chose avec toi ?"

Dorian baisse la tête et Yassin demande :

-"Si un rhinocéros entre dans le jardin, est-ce que papa peut le tuer ?"

Les enfants se rendent vite compte que la vie est à la fois puissante et fragile. Leur apprendre à la respecter, c'est leur apprendre à être attentif aux autres, à réfléchir aux conséquences de leurs actes. En nous promenant avec nos enfants, en écoutant leurs questions, souvent si pertinentes, nous découvrons avec eux une ouverture sur le monde, une réflexion sur sa complexité et sa beauté. N'est-ce pas aussi la meilleure façon de mieux nous connaître les uns, les autres ?

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires