Remariage : comment l’annoncer aux enfants ?

Remariage Annonce Enfant
Même si les enfants se montrent tristes ou furieux d’une telle nouvelle, ils doivent apprendre à respecter la décision de leur parent.

Le moment de l'annonce est essentiel. Lors d'un remariage, pour éviter tout conflit, il est important de prévenir en premier son ex-conjoint. Puis, de choisir un moment calme pour réunir les enfants et leur expliquer les raisons de cette nouvelle union. Inutile d'attendre leur approbation. "Les enfants n'ont pas à intervenir dans la vie amoureuse de leurs parents", explique Yasmine Berthier, psychanalyste. Mais il est nécessaire qu'ils connaissent bien le futur conjoint, qu'ils aient passé du temps avec lui avant de leur annoncer le mariage.

Proposer sans imposer

  • Si les enfants partagent votre joie (ce qui est souvent le cas avec les plus petits), vous pouvez les inciter à préparer la cérémonie avec vous : choisir les cartons, la salle, les tenues vestimentaires...
  • À l'adolescence, la situation est généralement plus délicate. Ils accueillent la nouvelle avec tristesse ou rage ? Restez à leur écoute pour comprendre les raisons de leur désaccord. Il ne faut pas rompre le dialogue. Ils doivent comprendre qu'ils restent libres de leurs sentiments : le nouveau conjoint ne remplacera pas leur père ou leur mère. Ils ne sont pas contraints de l'aimer, ni même de venir à la cérémonie. Néanmoins, ils sont tenus de le respecter tant qu'ils vivront sous le même toit.
  • Veillez à garder la même constance dans leur éducation. Même si votre adolescent vous lance "Je ne t'aime plus", ne cédez pas à l'agression en étant plus permissif. "C'est si vous devenez plus laxiste avec vos enfants qu'ils s'imagineront être délaissés ou rejetés, poursuit la psychanalyste. Par leur colère, ils manifestent juste le besoin d'être rassurés et d'entendre qu'ils sont toujours aimés. "
Annonce Remariage Enfant
© istock

Une nouvelle vie de famille à construire

  • Les enfants ont besoin de savoir ce qui va changer dans leur vie. Des demi- frères ou sœurs s'intègrent au clan ? Rassurez-les : ils n'ont pas à partager votre amour et restent votre priorité dans cette nouvelle famille. Si vous devez déménager, proposez-leur de vous aider dans le choix de la maison, des meubles...
  • L'affection entre les différents membres de cette tribu va naître et grandir tout naturellement. Même si cela demande parfois du temps et beaucoup de patience. Pour que chacun apprenne à se connaître, le mieux est d'organiser des sorties, ou des activités à faire tous ensemble : une journée à la piscine, un pique-nique... Et si malgré vos efforts, des différents persistent, il faut néanmoins que chacun apprenne à se respecter.
  • Pour faciliter le dialogue, il peut être bénéfique d'instaurer des temps de discussions une fois par semaine entre les enfants et le nouveau conjoint. Chacun partage ses émotions : la meilleure façon de remédier aux tensions avant que les rancœurs ne s’installent.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires